25èmes Rencontres du Réseau des Grands Sites de France

Renseignements : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 01 48 74 39 29

Quels leviers de résilience pour les paysages patrimoniaux face au changement climatique ?
Prévention des risques, adaptation de la gestion et dialogue territorial

Du 4 au 7 octobre 2023, Falaise d'Etretat - Côte d'Albâtre

Programme Fiche pratique 2023 S'inscrire

yport

affiche rencontres 2023 web

En 2020, les Rencontres annuelles du Réseau des Grands Sites de France avaient abordé l’évolution des paysages patrimoniaux face au changement climatique qu’ils soient littoraux, continentaux, méditerranéens ou montagnards. La question s’inscrivait alors dans une réflexion sur l’accompagnement de paysages protégés mais vivants, soumis aux évolutions naturelles comme sociétales et dans la perspective du maintien de leurs valeurs patrimoniales et paysagères, socle de la politique Grand Site de France.

Depuis, le changement climatique s’est imposé comme un sujet incontournable pour tous et ses effets, immédiatement perceptibles, percutent la vie quotidienne des habitants comme la gestion des Grands Sites de France. Il est désormais admis que les niveaux de réchauffement annoncés par les experts du GIEC vont fortement transformer la planète, notre environnement et notre façon de vivre. Dans les mois à venir, la France va se doter d’un troisième Plan national d’adaptation au changement climatique et d’une trajectoire de réchauffement de référence.

La démarche Grand Site de France est porteuse de nombreuses initiatives dans le champ de l’atténuation : réduction de la place de la voiture, promotion des mobilités douces avec notamment le projet « Escapade nature sans voiture », expérimentation de la transition énergétique dans les paysages patrimoniaux… Si poursuivre les efforts pour une société plus décarbonée reste l’un des piliers majeurs de l’action, avec ces Rencontres, nous souhaitons ouvrir le champ de l’adaptation au changement climatique.

Comme l’ensemble du territoire, les paysages patrimoniaux se trouvent déjà confrontés à des événements météorologiques de plus en plus extrêmes et qui ne vont qu’en se renforçant. Les épisodes de forte température, de sécheresse ou de pluie intense, l’évolution du trait de côte, affectent les pratiques touristiques et l’agriculture constitutive de nos paysages. Ils génèrent des risques accrus d’incendie ou d’inondation, modifient l’accès à la ressource en eau et imposent des réponses nationales de prévention qui peuvent impacter les paysages. Face à l’augmentation des risques, à la raréfaction des ressources, à l’évolution des usages, quelles réponses les gestionnaires de paysages patrimoniaux peuvent-ils apporter ?

Les bouleversements actuels et à venir nous réinterrogent dans nos postures de gestionnaires et dans nos pratiques. Ils nous renvoient à notre socle, la valeur patrimoniale, et à nos missions qui participent au bien-être des habitants et aux services rendus par les espaces naturels aux humains. Mais comment l’action patrimoniale, inscrite dans le temps long de la conservation, peut-elle s’adapter à des phénomènes aussi rapidement évolutifs et peu maîtrisables ? Comment anticiper et atténuer les effets des perturbations dans les territoires patrimoniaux en saisissant les opportunités apportées par ces transformations ? Quels sont les différents leviers d’actions ?

Ancrage territorial, attachement à un bien commun, trajectoire à long terme, approche transversale, culture et cadre de concertation figurent parmi les ressources mobilisables par les paysages patrimoniaux et sont inscrits de longue date dans la démarche Grands Site de France… Mais les acteurs et les institutions qui s’emparent du sujet en réaction ou en anticipation, se sont multipliés et leurs réflexions nous doivent aussi nous inspirer.

Dans un contexte d’incertitude et de tension croissante, entre générations, entre parties prenantes pour l’accès à la ressource, comment le changement climatique peut-il être facteur de projet collectif ? Comment animer le dialogue territorial ? Comment les Grands Sites, qui accueillent des millions de visiteurs, peuvent-ils jouer pleinement leur rôle dans la sensibilisation de nos concitoyens au changement et à l’adaptation ?

Croisant le regard d’experts, d’élus et d’acteurs de terrain au sein des Grands Sites de France, d’autres réseaux et de partenaires en France et à l’international, ces Rencontres sont l’occasion pour les Grands Sites de se confronter aux questions posées par l’adaptation au changement climatique. Elles présentent des expérimentations en cours, des opportunités d’action et des enseignements pour faire face à ce bouleversement majeur.

cotedalbatre   cg76 le tilleul valeuse dantifer

 

Falaises d'Etretat - Côte d'Albâtre

Le Grand Site Falaises d’Etretat-Côte d’Albâtre est un territoire exceptionnel, très fréquenté et reconnu pour ses paysages, sa biodiversité, son patrimoine historique et culturel. Il possède une mosaïque de paysages, du plateau agricole et verdoyant aux hautes falaises de craies blanches, entrecoupées de valleuses typiques du littoral de Seine-Maritime, qui offrent parfois des accès intimistes aux plages de galets. Ce majestueux « monument falaises » peut culminer à près de 100 m d’altitude et offre une vue panoramique sur l’immensité de la mer et son horizon.

Composé de 3 sites classés qui couvrent près de 14% de la surface du territoire, le Grand Site est aussi occupé par 80% de plateau agricole. Ces paysages créent un tout indissociable qui ont inspiré de nombreux artistes. Des peintres comme Gustave Courbet, Eugène Boudin ou Claude Monet (plus de 80 tableaux sur ce site) ont beaucoup contribué à la renommée de ces falaises ; de même des écrivains comme Gustave Flaubert, Guy de Maupassant ou encore Maurice Leblanc qui y vécut.

Le Grand Site rencontre une forte fréquentation, surtout à Étretat. Face à cette affluence, un programme d’actions a été élaboré par les acteurs du site pour protéger les paysages, maintenir la qualité de vie des habitants, organiser les déplacements et l’immersion des visiteurs.

Le Grand Site Falaises d’Étretat-Côte d’Albâtre s’étend sur 13 communes du littoral de Seine-Maritime, de Saint-Jouin-Bruneval à Fécamp, réparties sur deux intercommunalités, Le Havre Seine Métropole et l’agglomération Fécamp Caux Littoral. Cette démarche Grand Site est fédérée par le Syndicat Mixte Grand Site Falaises d’Étretat-Côte d’Albâtre.

Validé en 2019 par le Ministère de la Transition écologique et solidaire, le programme d’actions du Grand Site est décliné en 43 actions et a été élaboré avec les acteurs institutionnels du territoire et s’appuie sur des maîtrises d’ouvrages partagées (intercommunalité, communes, Conservatoire du littoral…).

Plusieurs de ces actions sont engagées comme la réalisation du schéma des mobilités et des itinérances douces avec le déploiement des déplacements multimodaux, la restauration des paysages de sites emblématiques à Étretat (stationnement, sentier du littoral…), l’animation d’un guichet unique agricole pour accompagner les agriculteurs dans leurs projets d’aménagement.

Le plan paysage du Grand Site, validé en 2022, a défini la stratégie de préservation et de gestion des paysages du territoire, tout en conciliant la qualité de vie des habitants et l’accueil des visiteurs. Il complète le programme d’actions sur des enjeux d’intégration paysagère des aménagements et d’adaptation du territoire. Il s’articule autour de 3 objectifs de qualité paysagère et 59 actions :

    - Vers un Grand Site vivant, de l’aménagement au ménagement
    - Vers un Grand Site résilient, laboratoire de l’adaptation au changement climatique
    - Construire et partager l’expérience du Grand Site

Des actions de sensibilisation sont aussi mises en œuvre pour associer la population à la démarche (ateliers de lecture de paysages, randonnées agricoles…) et pour inciter les visiteurs à adopter les bons comportements sur le territoire et à s’engager dans un tourisme vertueux et respectueux. C’est dans cet objectif qu’une maison de site itinérante parcourt le Grand Site en saison estivale.

En savoir plus sur le Grand Site de France

st jouin bruneval

Programme Fiche pratique 2023 S'inscrire

A propos du Réseau des Grands Sites de France
Le Réseau des Grands Sites de France, association créée en 2000, regroupe des paysages exceptionnels, connus de tous, fragiles et protégés. 21 d'entre eux ont reçu le label Grand Site de France attribué par le Ministre en charge de l'Environnement pour l'excellence de leur gestion. Le Réseau favorise l'échange d'expérience entre les responsables de Grands Sites, labellisés ou engagés dans cette démarche, qui partagent les valeurs du développement durable et une même ambition : révéler, servir et transmettre "l'esprit du lieu" particulier à chaque Grand Site de France.


Ces rencontres sont organisées par :

rgsf    cartouche etretat gs p320     

Avec le soutien de : 

 logo gouvernement 1     banque territoires logo endos bm horizontal pos rvb

 
et
 
logo le havre seine métropole  logo fcla cartouche page 0001  logo cd 76 quadrilogo r.normandie portrait cmjn 0
 
Crédits photos : 1_ Yport ;2_ chemin creux© Alan Aubry/CD76 ; 3- © Cyriaque Lethuillier; 4- Commune Le Tilleul © Alan Aubry/CD76 ; 5 – © Vincent Poilleux, paysagiste concepteur
 
 
"%MCEPASTEBIN%

25èmes Rencontres
"Les territoires patrimoniaux face au changement climatique:
sensibilisation, adaptation de la gestion et résilience"
Du 4 au 7 octobre 2023

Inscriptions en ligne

Le Réseau des Grands Sites de France rassemble des paysages exceptionnels, reconnus de tous et fragiles. Ils sont protégés et gérés selon les valeurs du développement durable.

Aven_dOrgnac-JM._ANDRE.jpg