Actualités 2011

Voyages InterSites: Gorges de l’Ardèche, Saint Guilhem le Désert

jeudi 25 août 2011

Une délégation des Gorges de l’Ardèche, site membre du Réseau des Grands Sites de France depuis 2009, part à la découverte de l’expérience de Saint Guilhem le Désert.


Le Conseil Général de l’Ardèche, la mairie de Vallon Pont d’Arc et le Syndicat de Gestion des Gorges de l’Ardèche sont actuellement engagés dans un projet de valorisation du Grand Site des Gorges de l'Ardèche et particulièrement du site classé du Pont d’Arc. Ce projet intervient dans le cadre de la candidature à l’inscription de la Grotte Chauvet sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.



Les partenaires du projet « Combe d’Arc » ont souhaité, à ce stade de leur réflexion, prendre connaissance de l’expérience du Grand Site de France Saint Guilhem le Désert – Gorges de l’Hérault.

Le 11 février dernier, une délégation ardéchoise (composée d’élus et de techniciens) a été accueillie par la Communauté de Communes de la Vallée de l’Hérault.
Au programme de la journée : visite du Grand Site et échanges sur différentes thématiques (circulation et stationnement, baignade, aménagements en site classé…).





Cette visite a permis de partager l’expérience d’un gestionnaire de Grand Site ayant des problématiques similaires au site classé du Pont d’Arc : gorges encaissées, problèmes du stationnement « sauvage », de la circulation des piétons, de la signalétique, usages multiples (découverte, promenade, baignade…).
Les élus de St Guilhem et des communes environnantes ont insisté sur plusieurs points, notamment la nécessité d’être patients et persévérants dans un tel projet, de travailler dans la concertation, de convaincre les partenaires financiers et les services de l’Etat de procéder par étapes.

Un voyage et des échanges très enrichissants pour la délégation ardéchoise, qui devrait se poursuivre par la venue de représentants héraultais prochainement à Vallon Pont d’Arc.

Renouvellement du label Grand Site de France pour Sainte Victoire, l’Aven d’Orgnac et le Pont du Gard

jeudi 25 août 2011

En 2004, le label « GRAND SITE DE FRANCE » était attribué pour la première fois à ces trois sites emblématiques, pour une durée de six ans. Par décision de la Ministre en charge de l’Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet, le label a été renouvelé pour l’Aven d’Orgnac en août 2010 puis pour Sainte-Victoire et le Pont du Gard en janvier 2011. Ce label de développement durable vient récompenser les efforts continus et le travail de qualité entrepris par ces trois sites, en matière de gestion, d’aménagement et de protection du patrimoine. Son renouvellement, loin d’être automatique, fait l’objet d’une évaluation rigoureuse de la part de l’Etat.

Depuis 2004, l’Aven d’Orgnac bénéficie de nouvelles infrastructures d’accueil. La commune d’Orgnac l’Aven a fait preuve d’un engagement sans faille en mettant en œuvre une politique globale d’aménagement pour améliorer l’accessibilité du site et l’accueil au public.

Le Pont du Gard avait connu d’importantes dégradations liées à une fréquentation touristique non maîtrisée. Depuis les années 2000, le site a fait l’objet d’une politique d’aménagement pérenne, conduisant à la création d’infrastructures d’accueil adaptées, optimisant ainsi le confort des visiteurs tout en participant à la préservation du Grand Site. A partir de 2004, une stratégie territoriale forte a été mise en place pour renforcer l’ancrage et l’appropriation locale du site.

Sainte-Victoire qui s’étend sur près de 35 000 hectares a su faire face aux enjeux liés à la recherche d’équilibre entre fréquentation touristique et préservation d’un site naturel, notamment en renforçant la communication et la sensibilisation du public aux risques d’incendie. Le renouvellement du label a été célébré avec fierté par toute l’équipe du Grand Site le 11 février 2011 dans les futurs locaux du Syndicat mixte, la ferme de Beaurecueil, en présence du Président du Conseil général Jean-Noel Guérini, des représentants de l’Etat, du Réseau des Grands Sites de France et des partenaires du site.

 

Décision ministérielle label Pont du Gard

Décision ministérielle label Ste Victoire

Décision ministérielle label Aven d'Orgnac

Communiqué de Presse renouvellement labels 

Séminaire sur l'écomobilité touristique et de loisirs vers les espaces ruraux

jeudi 25 août 2011

Cette journée d’échange du 9 février, à Paris, s’adressait avant tout aux territoires, au sens large, qui souhaitent développer l’écomobilité. Un séminaire complet avec plus de 80 personnes  : des territoires ruraux et périurbains des 4 coins de France (GAL, Pays, PNR, Grands Sites, intercommunalités), des bureaux d'études spécialisés sur la mobilité, un transporteur, des professionnels du tourisme et des représentants des ministère de l'Ecologie, du Tourisme, du Sport et de l'Agriculture etc.

Elle était organisé à partir de 11 expériences de territoires qui ont été approfondies :  la Loire à vélo, le Massif des Bauges, le Chemin de R.L. Stevenson, la Baie de Somme, les Gorges de la Loire, la SuisseMobile, le Marais Poitevin, le Languedoc Roussillon, la Vallée de la Clarée, la Haute vallée de Chevreuse, les Ballons des Vosges.

Elle a permis de montrer :

* qu'il est possible de trouver et de développer des alternatives à la voiture pour accéder aux espaces ruraux. Souvent les infrastructures existent mais il faut les faire connaître.

* que l’offre de destination et de séjours écomobiles répond à une demande réelle et nouvelle des visiteurs qui souhaitent de plus en plus se rendre dans les espaces naturels ruraux et périurbains pour s'y ressourcer ou y pratiquer une activité de loisir.

* qu’elle apporte des réponses aux défis environnementaux, d’aménagement et de développement du territoire en désenclavant certaines zones, en confortant des systèmes de mobilité pour les habitants.

* que les partenariats mis en oeuvre et les financements dégagés demeurent fragiles et méritent d'être consolidés en impliquant d'autres partenaires.Les fiches des 11 expériences des territoires et les recommandations seront disponibles début avril. Pour poursuivre les réfléxions sur ce thème, une plateforme a été créé sur Rezotour "ecomobilité touristique et de loisirs". 

Cette journée s’inscrit dans un projet sur l’écomobilité soutenu par Réseau Rural Français. Il est porté par le Réseau des Grands Sites de France, en partenariat avec Mairie-Conseils, la Fédération Française de Randonnée Pédestre, la plateforme Patrimoine et Territoire et bénéficie du concours de Parcs Nationaux de France, la DGCIS, la Fédération des PNR, l’ONF, le Certu, le Pôle ressources Sports de Nature, le Ministère de l’Ecologie etc.

 

Téléchargez le programme du "séminaire sur l'écomobilité touristique et de loisirs vers les espaces ruraux"

Création du Pôle international francophone de formation

jeudi 25 août 2011

Le tout nouveau Pôle francophone de formation et d'échanges des gestionnaires de sites patrimoniaux, animé par le Réseau des Grands Sites de France, offre aux professionnels francophones du monde entier un lieu d'échanges et de coopération dédié à la gestion des sites patrimoniaux.

Ce Pôle international est la suite naturelle des deux formations intensives destinées aux gestionnaires francophones de sites patrimoniaux organisées en 2007 et 2009 sous l'égide d'UNESCO à Cluny (Saône-et-Loire, Bourgogne, France) où le Réseau intervenait. Lors de ces formations, les participants ont exprimé un réel besoin de poursuivre leurs échanges et de constituer un réseau pérenne et actif de gestionnaires solidaires dans la recherche de solutions pour la protection et la valorisation du patrimoine.

Le Pôle, situé à Cluny, est destiné aux gestionnaires francophones du monde entier (qu'ils soient issus de pays francophones ou non). Il concerne les sites patrimoniaux, naturels et culturels. Il aura pour mission :
la mise en place et l'animation d'un réseau international de gestionnaires de sites patrimoniaux
la formation – une formation intensive mais aussi des formations "sur mesure"
la mise en relation des gestionnaires de sites et la création de partenariats et de jumelages

La première formation intensive est prévue du 4 au 10 décembre 2011 à Cluny. Elle sera suivie d'une immersion individuelle des participants dans des sites partenaires, dont certainement plusieurs Grands Sites français, du 12 au 14 décembre 2011. L'appel à candidatures est disponible  sur www.polepatrimoine.org, site internet du pôle.

Le Pôle a été créé et est animé par le Réseau des Grands Sites de France en partenariat avec le Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO, l’Association des biens français du patrimoine mondial, trois ministères français (Ministère des Affaires étrangères et européennes, Ministère de la Culture et de la Communication, Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable, du Transport et du Logement), le Conseil régional de Bourgogne, l’Université de Bourgogne, l’Ecole Arts et Métiers ParisTech de Cluny, le Centre des Monuments nationaux et l’Etablissement public de coopération culturelle de Bibracte.

>> Vous pouvez également télécharger la plaquette du Pôle francophone de formation

Bibracte-Bibracte-A.Maillier.jpg