Bilan du 21e Forum des gestionnaires d'espaces naturels

Mardi 19 Avril 2016 PDF Imprimer Envoyer


"Et si la biodiversité était à la vie ce que la culture est à l’humanité ?" En assurant la conclusion du 21e Forum des gestionnaires d'espaces naturels, Barbara Pompili, Secrétaire d’État chargée de la biodiversité, a rappelé l'intérêt pour les gestionnaires d'espaces naturels et de sites culturels, de disposer d'un lieu d'échanges, de partage d'expériences et de mise en réseau, dans une perspective de gestion intégrée des sites. Elle a également souligné l'importance de la notion de paysage qui concilie nature et culture, notamment à travers la politique des Grands Sites de France.

forum ATEN


Co-organisé par l'ATEN et le Réseau des Grands Sites de France le 12 et 13 avril, ce Forum a réuni pour la première fois des gestionnaires de sites naturels et de sites culturels. Il était précédé par une journée au Château de Fontainebleau, organisée par ICOMOS France.

Les intervenants se sont tout d'abord interrogés sur la manière d'intégrer l’ensemble des composantes (écologiques, culturelles, paysagères...) d’un espace protégé dans un plan de gestion. L'un des cas d'école présenté était celui de la Réserve naturelle des Gorges de l’Ardèche, gestionnaire du site classé du Pont d'Arc et engagée dans la démarche Grand Site de France, au sein duquel a été découverte la Grotte Chauvet, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. La gestion de ce site, à l'origine centrée sur des enjeux de biodiversité, a dû évoluer afin d'intégrer  les enjeux culturels et naturels, ce qui a conduit les différents acteurs à travailler différemment.

La seconde session du Forum portait sur le partage des valeurs patrimoniales d’un site avec ses habitants et sur leur diffusion aux visiteurs. C'est le cas, par exemple, avec le travail de mémoire mis en place par le Parc naturel marin d’Iroise. Celui-ci a collecté des témoignages de pêcheurs professionnels de la mer d’Iroise afin de mieux comprendre leur rapport à la nature et d'avoir une meilleure gestion du territoire.

Enfin, la troisième thématique du Forum "Superposition des enjeux : difficultés rencontrées et leviers identifiés" avait pour objectif de montrer qu’il est possible de mutualiser des compétences et de coopérer plus étroitement sur un objectif commun. A ce titre, le territoire des Causses et des Cévennes est revenu sur la gestion de ce paysage culturel inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco au titre de l'agropastoralisme méditerranéen. Il réunit à la fois un Parc national, des Grands Sites de France en projet et d’autres protections, structures qui se sont réparties la mise en oeuvre du plan de gestion, dans une gouvernance coordonnée.

A l'issue de ce Forum, les gestionnaires de sites naturels et culturels ont été invités à poursuivre ce dialogue afin de faire fructifier l'approche patrimoniale.

La 22ème édition aura lieu le 16 novembre à Paris et portera sur les thématiques du Génie écologique et de la Trame verte et bleue.

 

En savoir plus :
- Voir le programme et les diaporamas des intervenants
- Voir l'album photo du 21e Forum
- Ouverture de M. Villaret, Président du Réseau des Grands Sites France
- Discours de conclusion de Mme Barbara Pompili, Secrétaire d'Etat chargée de la Biodiversité
- Communiqué de presse de l'ATEN