Les gorges du Gardon désignées Réserve de biosphère

Jeudi 11 Juin 2015 PDF Imprimer Envoyer

Gorges du GardoncPierre Le Douaron

C’est officiel depuis le 9 juin : les gorges du Gardon ont intégré le club des Réserves mondiales de biosphère de l'UNESCO. Cette désignation est intervenue au siège de l’UNESCO, à Paris, à l’occasion d’une séance du Conseil international de coordination du programme Man and biosphere (MAB). Les gorges du Gardon sont ainsi le seul site français honoré pour l’année 2015.

Les 26 territoires communaux de la Réserve de biosphère, désignée pour 10 ans, se répartissent donc en trois zones : les 7 800 hectares de la zone cœur (en fait le site classé des gorges du Gardon), 13 900 ha de zone tampon et 23 800 ha pour la zone de transition. Le bureau du comité international reconnaît ainsi la valeur d’un paysage typiquement méditerranéen à la biodiversité propre et remarquable à la fois.

Il appartient désormais au Syndicat mixte des gorges du Gardon, présidé par Christophe Cavard, et à l’ensemble des acteurs locaux de mener à bien des actions de préservation, d’éducation et de recherche afin que la connaissance de la zone cœur du territoire soit améliorée et que les choix effectués dans les zones tampon et de transition, en matière d'activités humaines, soient respectueuses de la biodiversité de la zone cœur.

Cette désignation résonne comme une première reconnaissance internationale des gorges du Gardon. Elle sera incarnée par une cérémonie officielle, sur site, à l’automne prochain, en présence de responsables de l’UNESCO. Prochaine étape pour le Syndicat mixte : la labellisation Grand site de France du site classé.

Pour plus d’informations :
François Desmeures
Syndicat mixte des gorges du Gardon – 2, rue de la Pente – Russan – 30190 Sainte-Anastasie
04 66 03 62 59
www.gorgesdugardon.fr

 © Pierre Le Douaron