Le Grand Site de France du puy de Dôme, élément phare de la candidature de la Chaine des Puys – faille de Limagne pour l'inscription sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO

Lundi 29 Avril 2013 PDF Imprimer Envoyer

Jeudi 24 janvier 2013, Mesdames Aurélie Filipetti et Delphine Batho, ministres de la Culture et de l'Ecologie, ont annoncé les candidatures que la France présentera en 2014 devant le Comité du patrimoine mondial pour une inscription sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Ces deux candidatures – celle de la Chaîne des Puys – faille de Limagne au titre des biens naturels et celle de la Grotte Chauvet au titre des biens culturels - , concernent des membres du Réseau des Grands Sites de France.

 

 

(c) Joël Damasse

 © Joël Damasse

 

L'ensemble de la Chaîne des Puys - faille de Limagne, reconnu pour ses valeurs esthétiques et considéré comme une fenêtre incomparable pour l'observation des processus de construction de la Terre, a historiquement permis à la volcanologie de progresser grâce à une compréhension exhaustive des formes et des processus terrestres.

 

Le puy de Dôme, membre du Réseau Grand Site de France et labellisé Grand Site de France, est l'un des éléments phares qui assoie cette candidature, de par sa beauté naturelle, son intérêt géologique, mais également par ce qu'il fait l'objet d'un plan de gestion à long terme, exigence fondamentale du label Grand Site de France. Partie intégrante du dossier d'inscription au patrimoine mondial, l'objectif premier du plan de gestion de la Chaine des Puys – faille de Limagne est d'assurer la conservation de la valeur universelle exceptionnelle du lieu. Il répond à des objectifs ciblés qui découlent des principales menaces qui peuvent le fragiliser (la perte de son identité visuelle du fait de la déprise agricole entrainant la reforestation des volcans, les dégradations physiques liées à la fréquentation du site, et les conflits d'usages) et s'appuie sur l'expérience du plan de gestion du puy de Dôme, Grand Site de France.

En octobre dernier, le Comité National des biens français du patrimoine mondial, organe consultatif auprès de l'Etat français, avait proposé à l'unanimité à l'État de désigner la Chaîne des Puys - faille de Limagne et la Grotte Chauvet – Pont d'Arc pour rejoindre les 38 biens français actuellement inscrits sur la Liste du patrimoine mondial.

C'est le Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO qui rendra sa décision à l'été 2014.