Vézelay et la Vallée de la Vézère rejoignent le Réseau des Grands Sites de France

Mercredi 12 Mars 2014 PDF Imprimer Envoyer

Par décision du 19 février 2014, le Réseau des Grands Sites de France accueille deux nouveaux membres actifs: Vézelay et la Vallée de la Vézère.

   basilique-vezelay claude-ripoche        francis-beusse vezere

Vézelay © OT Vézelay - A.M 
Vallée de la Vézère © Francis Beusse - Rivière Vézère et falaise, lieu dit 'Le Bout du Monde'

 

Entre paysage et patrimoine bâti, deux sites exceptionnels à préserver

 

Vézelay

Village à flanc de colline dont la célèbre basilique ouvre sur de vastes paysages, Vézelay a été au Moyen-Age un point de ralliement du pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle et le théâtre de nombreux affrontements durant les guerres de religions. Des remparts datant du XIVème siècle et renforcés par Vauban, ceinturent la ville et offrent un large panorama rythmé par la vallée de la Cure, les buttes calcaires au nord et les reliefs boisés du Morvan au sud.

Portée par la Communauté de Communes Avallon-Vézelay-Morvan, la démarche Grand Site de Vézelay a pour objectifs la restauration du patrimoine bâti et de la colline, l’amélioration de l’accueil du visiteur, la mise en valeur du site et le développement de l’économie locale par le biais d'un tourisme culturel, naturel et œnologique.

 

Vallée de la Vézère

Située au sud est du département de la Dordogne, au cœur du Périgord Noir, la Vallée de la Vézère offre des paysages de vallée, relativement encaissée. Des parcelles agricoles colorées tapissent la plaine, des falaises pouvant atteindre 100 mètres accompagnent une rivière présentant de multiples traces d’occupation préhistorique ou médiévale (grottes, abris sous roche, habitats troglodytiques…), ce qui lui vaut l’appellation « vallée de l’Homme ». Inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco pour 15 de ces grottes et gisements préhistoriques (dont la célèbre grotte de Lascaux), la Vallée de la Vézère accueille près de 1 million de visiteurs par an.

Depuis plusieurs décennies notamment, les paysages de falaises de la Vallée de la Vézère ont perdu de leur visibilité du fait de la dynamique d’enfrichement qui masque et banalise les coteaux d’un épais manteau végétal. La démarche Grand Site, portée par l’EPCC Pôle International de la Préhistoire, a pour but principal de « donner un paysage à la préhistoire ».

 

Voir le communiqué de presse du Réseau des Grands Sites de France