Campagne électorale : Et le paysage ?

Lundi 16 Avril 2012 PDF Imprimer Envoyer


Le collectif Paysage(s) auquel appartient le Réseau des Grands Sites de France interpelle les candidats à l'élection présidentielle sur l'enjeu que représente la prise en compte des paysages pour un développement durable des territoires.


"Aujourd'hui, pris dans la tourmente des crises économiques, écologiques et sociales, l'état des paysages se dégrade de façon alarmante : c’est « La France moche », comme le titrait récemment un grand hebdomadaire. L'usage inconsidéré des ressources fossiles, la mondialisation des échanges, la concentration des capitaux ont conduit à généraliser des modes standardisés d'aménagement des territoires, destructeurs de leur diversité biologique et paysagère, à négliger leurs ressources productives et à brader un cadre de vie devenu sans attrait pour les populations.

Bien sûr, des mesures ambitieuses ont été prises : réorganisation des compétences dans le cadre d'un renforcement de la décentralisation, Grenelle de l'Environnement, soutien à de nouvelles activités et à la Recherche, préparation de la réforme de la politique agricole commune... Curieusement, aucune de ces politiques n'a réellement pris en compte l'atout vital que représente le capital paysager".

Le collectif  interroge les candidats sur leurs propositions pour une meilleure protection, gestion et aménagement de cet extraordinaire capital.

Lire la totalité de la lettre aux candidats


Lire la réponse d'Eva Joly
Lire la réponse de Nicolas Dupont Aignan
Lire la réponse de François Hollande