Douzièmes Rencontres des Grands Sites : l'Écomobilité

Lundi 25 Octobre 2010 PDF Imprimer Envoyer

150 participants, élus et techniciens membres du Réseau des Grands Sites de France, experts et professionnels de la gestion des espaces protégés et du tourisme, acteurs du transport, se sont réunis les 21 et 22 octobre 2010 à Saint-Guilhem-le-Désert – Gorges de l’Hérault, nouvellement labellisé Grand Site de France®, pour partager leur expérience en matière d’écomobilité sur et vers les sites naturels et touristiques.

Accueillant 27 millions de visiteurs chaque année, les Grands Sites ont pour objectif d’organiser et promouvoir un tourisme durable et responsable dans leurs territoires. S'inscrivant dans les priorités du "Grenelle de l'environnement", leurs gestionnaires cherchent à favoriser des formes de découverte grand public minimisant l'usage de la voiture individuelle.

L'objectif est de réduire les nuisances liées à la voiture et aux aménagements qu'elle suppose dans les espaces naturels (impacts paysagers, bruit, nuisances ou odeur…), de fluidifier l’accès à des sites engorgés parfois par la voiture, de contribuer à limiter la pollution atmosphérique dans les déplacements de loisirs, de préserver l’imaginaire de nos destinations.

Jean Viard, sociologue, auteur de « Eloge de la mobilité » constate que nous nous déplaçons de plus en plus : 10 % des hommes franchissent une frontière chaque année, ils seront bientôt 40%, les français font en moyenne 45km par jour. Il souligne ainsi que "individu, mobilité et liberté sont les valeurs fondamentales de nos sociétés qui ont construit une culture de la mobilité". Il met en garde contre des politiques qui n’en tiendraient pas compte et nous incite à "articuler la recherche de beau et l’envie de tous d’accéder à ces sites en trouvant les objets techniques de la mobilité".

Des exemples concrets, le recul des stationnements et la mise en place, en haute saison, de navettes d'accès au coeur des sites, (Saint-Guilhem-le Désert, Gorges de l’Hérault, Massif du Canigó, Vallée de la Clarée), la promotion du vélo (Marais poitevin, Baie de Somme) ont permis d’identifier des outils pour faire émerger de véritables destination écotouristiques et écomobiles. L’accent a également été mis sur la mise en réseau des acteurs et la diversification de l’offre collective de déplacement écomobile. La nécessité de mieux communiquer sur les solutions qui existent pour se rendre et se déplacer sur les sites sont mis en évidence.

Enfin le Réseau des Grands Sites de France a fêté ses 10 ans à l’occasion de ces Rencontres ! 10 ans au cours desquels il est passé de 17 à 35 Grands Sites membres, 8 sites ont été labellisés Grand Site de France® et qui ont vu, avec le Grenelle II, l’entrée du label Grand Site de France® dans le code de l’environnement.


En savoir plus sur l'écomobilité dans les Grands Sites : le dossier de presse des Rencontres