Colloque international 2009

Samedi 17 Octobre 2009 PDF Imprimer Envoyer

Valeurs locales, valeurs universelles, un colloque international régénérant et fondateur aux Deux Caps Blanc-Nez, Gris-Nez. Les 15 et 16 octobre, les membres du réseau des Grands Sites de France avaient rendez-vous avec les Cinq continents dans le cadre exceptionnel des Caps Blanc-Nez, Gris-Nez, récemment réhabilité et dont la demande de label Grand Site de France  est en cours.

 En effet, les Rencontres annuelles des Grands Sites prenaient cette année la forme d’un colloque international co-organisé avec ICOMOS France en partenariat avec le Conseil Général du Pas de Calais.

Experts, gestionnaires et élus de sites protégés (Grands Sites, Parcs nationaux, sites inscrits au patrimoine mondial), professionnels de l’accueil, habitants de sites remarquables … Près de 250 personnes se sont retrouvées autour d’une question commune : « pour qui et pour quoi votre site est-il Grand ? »

Ce fut l’occasion de nombreux témoignages de sites très divers dans leur géographie et leur problématique : les Grands Sites de Sainte-Victoire, de la Vallée de la Clarée ou du Canigó, les lagons de Nouvelle-Calédonie, le Marae de Polynésie, le site des Palais royaux d'Abomey au Bénin, les sentiers andins au Pérou, le parc national du Cinque Terre en Italie, le site de mémoire d’Oradour sur Glane et bien d'autres…Ce fut aussi le plaisir de découvrir sous un soleil magnifique la remarquable réhabilitation et la gestion concertée d’un site telle que l’a menée l’équipe des Deux Caps.

Ces fructueux échanges ont permis de réelles avancées pour identifier les conditions permettant d’établir durablement le dialogue autour des valeurs internationalement reconnues des grands sites patrimoniaux et des valeurs perçues localement. Deux processus sont apparus essentiels pour parvenir à un tel dialogue : donner la parole aux habitants pour construire une vision partagée et la traduire en récit.

Véritable source de régénération pour la notion-même de patrimoine, la prise de parole par les habitants donne sens au lieu. Elle fait également passer les populations locales de la crainte de la dépossession à la fierté de l’universalité de leur site.

Les valeurs partagées du plaisir, de la beauté, de l’engagement personnel, de l’émotion, de la sacralité contribuent, une fois exprimées, à construire un récit et à identifier ainsi une vision nouvelle et commune de l’avenir.

Les récits, les éléments du site que l’on protège, la manière dont on accueille le visiteur, l’attention portée aux pratiques ou aux produits locaux qui en sont issus… Tous ces éléments verbaux ou non pourront ainsi être transmis par des passeurs de récits, dynamiques, innovants et convaincus, le gestionnaire du site bien sûr mais également des non professionnels tel les greeters du Pas de Calais accompagnant les visiteurs à la découverte de « leur » site.

Même si la construction partagée de « récits » explicatifs d’un site ou d’un paysage pour ses habitants et ses visiteurs reste un processus difficile, de belles réussites et de nombreuses pistes de travail ont été identifiées. Les maîtres mots pour y parvenir sont certainement le temps long, l’écoute, l’échange, le respect, la confiance.

Ce colloque a reçu le soutien du Ministère de l'Ecologie, de l'Énergie, du Développement durable et de la Mer, du Ministère de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi (sous - direction du Tourisme), de Parcs Nationaux de France, du Conservatoire du Littoral et du Parc Naturel Régional des Caps et Marais d'Opale.

 

Télécharger le programme