Moins de voitures pour la nature : les grands sites s’engagent

Vendredi 25 Août 2006 PDF Imprimer Envoyer

Le Réseau des Grands Sites de France réunit 32 Grands Sites, paysages protégés, exceptionnels et fragiles, emblématiques du patrimoine français, comme le Pont du Gard, la Pointe du Raz ou encore le Marais poitevin… Offrir aux visiteurs des sites restaurés et préservés, favoriser un tourisme durable et responsable qui respecte les conditions de vie des habitants, générer des retombées économiques au plan local, tels sont les objectifs prioritaires des responsables des collectivités locales qui gèrent ces grands sites. C’est dans ce cadre, qu’ils repensent aujourd’hui l’usage de la voiture. Accéder à des sites naturels débarrassés des voitures est effectivement ressenti par un public de plus en plus large comme « un plus » en terme d’environnement, de qualité de visite et de ballades. Plusieurs expériences et aménagements sont en cours, notamment au Canigó, dans les Gorges du Verdon et au cirque de Sixt Fer à Cheval. 

Canigó : des attelages pour renouer avec les traditions

Depuis deux saisons, le syndicat mixte de Canigó instaure des navettes en attelage et fait de ce mode de transport ancestral un outil d’initiation à l’écologie montagnarde et un moyen de découverte de l’histoire locale des muletiers. 

Auparavant, le dernier parking était situé à 2150 m d’altitude, au cœur du plat d’altitude. Il est dorénavant basé à 1900 m et la route, coupée à la circulation entre 9h et 17H, est réservée aux attelages et aux piétons. L’économie locale bénéficie très largement de cette nouvelle implantation : création d’emplois pour l’accueil du public, construction d’écuries d’altitude, formation au diplômes équestre et handisport, augmentation de la fréquentation du refuge des cortalets... En 2005, 1100 passagers ont emprunté les attelages. 

Tarifs : adultes 5 euros AR, 2 euros pour les enfants et accès prévu pour les personnes à mobilité réduite. 

 

Routes de Crêtes/Gorges du Verdon : journée sans voiture 

Le 12 juillet prochain, la Route des Crêtes/Gorges du Verdon sera sans voiture. Des navettes de transports en commun seront mises en place pour l'occasion. 

Piloté par la commune de La Palud sur Verdon, le projet s’articule autour d'une zone d'accueil et de stationnement saisonnière au village, à partir de laquelle des bus rendront en charge les touristes pour une visite du site à la carte. Une démonstration de véhicules propres - vélos à assistance électrique et scooters électriques - est également prévue. À l’issue de cette journée placée sous le signe de l'air pur et de la convivialité, chacun sera encouragé à donner son avis (questionnaire). 1800 visiteurs ont utilisés la navette en 2004 qui avait été mise en place sur un weekend end de septembre. 

Tarifs : adultes 3 euros, enfants 1,5 euros. 

 

Cirque de Sixt-Fer-à–Cheval : démontage du parking et révision de la départementale 

L’initiative est radicale puisqu’il s’agit du démontage définitif du « parking » qui se situait au cœur du cirque. En effet, la boucle finale de la route départementale d’accès au site qui servait de parking jusqu’en 1999 se situait au cœur du cirque de Sixt. Elle constituait une atteinte grave au paysage et n’avait jamais été retirée même si elle n’était plus utilisée. Cette réorganisation paysagère du site démarrée en 2005 et qui devrait s’achever avant la fin juillet permet le ré-engazonnement du cirque et son retour au naturel. L’accès se fait à pieds et la distance à parcourir est d’environ 800 m. 

L’accès est gratuit. 

Laisser leurs voitures aux abords des sites naturels n’est pas vécu par les visiteurs comme une contrainte dès lors que les gestionnaires accompagnent leur initiative de plus de services au niveau de l’accueil et d’un véritable message sur le sens des mesures qu’ils prennent.

 

Tous les dossiers de presse du RGSF