Actualités 2011

La forêt exploitable gérée par le Grand Site Bibracte Mont-Beuvray reçoit le label FSC

Sunday, 13 November 2011 14:12


Daniel Fouilloux

Le Grand Site de Bibracte Mont-Beuvray, le Parc Naturel Régional du Morvan, la Ville d'Autun, le Groupement pour la Sauvegarde des Feuillus du Morvan, le Conservatoire des Sites Naturels Bourguignons et le Conseil général de la Nièvre se sont regroupés en association pour l'éco-certification de leurs forêts à grande valeur écologique et patrimoniale. C'est ainsi qu'est née l'association Groupement pour une Gestion Responsable de Forêts Bourguignonnes (GGRFB) qui a reçu le 21 octobre 2011 la certification forestière FSC de 1400 hectares dont les surfaces les plus importantes concernent le massif du Mont-Beuvray, géré par le Grand Site et la forêt de Montmain. Le label est octroyé pour une durée de cinq ans.


EPCC de Bibracte

Le FSC (Forest Stewardship Council) est une organisation internationale qui regroupe des propriétaires forestiers, des entreprises de la filière bois et des ONG à vocation sociale et environnementales telles que le WWF, Greenpeace ou les Amis de la Terre.

Le but du label FSC est de garantir une gestion des forêts qui soit environnementalement responsable, socialement bénéfique et économiquement viable selon une série innovante de principes de gestion forestière.
Parmi les principes qui doivent être respectés : l'obligation de maintenir la biodiversité et les équilibres écologique de la forêt, le respect des droits des usagers, des obligations d'objectifs de gestion et d'aménagements à long terme, la réalisation d'un suivi des rendements des produits forestiers et de l'état de la forêt suite aux différentes opérations de gestion (plantation, coupes, éclaircies…), ou encore un système de chaîne de traçabilité fiable de la forêt au produit fini.

Il s'agit d'une première expérience de ce type en Bourgogne et même en France sur l'aspect collectif et le groupement continuera de travailler pour élargir et faire connaître cette initiative à d'autres propriétaires forestiers et surtout à d'autres opérateurs de la filière bois.

 

En savoir plus

Les Grands Sites se sont retrouvés à Ajaccio pour leurs 13èmes Rencontres

Thursday, 27 October 2011 14:40

Les 13èmes rencontres se sont tenues à Ajaccio, sur le Grand Site des Iles Sanguinaires Pointe de la Parata sur le thème de la place et de l’organisation des activités commerciales sur les Grands Sites. Accueillis pendant 2 jours par la Mairie d’Ajaccio, le Conseil de la Corse-du-Sud et l’Office de l’Environnement Corse, les participants sont venus nombreux découvrir ce Grand Site corse, membre du RGSF depuis 2008. Sur les 37 que comptent le réseau, 25 Grands Sites étaient représentés, soit environ 130 participants, des chargés de mission et des directeurs de Grands Sites, beaucoup d’acteurs locaux de la Dreal, du Conservatoire du Littoral, mais aussi des professionnels du tourisme qui sont intervenus : les représentants de Cévennes écotourisme, du refuge des Cortalets sur le Grand Site du Massif du Canigó, le gestionnaire privé du Phare des baleines à l’Ile de Ré et de Mairie Conseils, (CDC) sur les aspects juridiques.

Organisés autour de 3 angles -les petits commerces dans les Grands Sites, la création d’offres en lien avec l’identité du site et les partenariats avec les professionnels touristique- les échanges ont bien montré la difficulté qu’éprouvent les gestionnaires de Grands Sites à bâtir des partenariats solides avec des commerçants par exemple, ou à définir une gamme de produits à proposer aux visiteurs dans les boutiques de site, quand elles existent. Ce thème a aussi soulevé la question de savoir quel souvenir les gestionnaires de Grands Sites veulent laisser aux visiteurs : une expérience de découverte ou un objet... Ces deux journées ont aussi été l’occasion pour les uns de découvrir les récents aménagements d’accueil du public réalisés sur la Pointe de la Parata et pour les autres d’embarquer pour voir de plus près l’île de Mezzu Mare et son phare, dernière île de l’archipel des Sanguinaires.

L’intégralité des thèmes et des échanges de ces 2 journées sera reprise et développée dans les actes de ces Rencontres qui paraîtront début mars.

Read more ...

Esprit des lieux : le Grand site de l'Anse de Paulilles innove en proposant au public des "lectures nomades"

Monday, 24 October 2011 09:30

Depuis l'été 2010, le Conseil Général des Pyrénées-Orientales développe à Paulilles une offre de découverte originale du site : des visites du site ponctuées de lectures à voix haute, de textes sélectionnés en fonction d'une thématique en lien avec "l'esprit des lieux".

Les thèmes abordés traitent du lien homme-nature, de la protection des sites, du projet de l'équipe conceptrice : "l'Avenir d'une Mémoire", de la Méditerranée, des vies et écrits des Prix Nobel (en 2010 : JMG LE CLEZIO, en 2011 : A. CAMUS, D. LESSING).

Cette approche du site, tantôt poétique, littéraire, ou historique, peut aussi s'avérer technique et participative. L' objectif principal consiste à diffuser et partager les valeurs patrimoniales, naturelles et surtout universelles : préservation, innovation, échanges, excellence de ce site atypique propriété du Conservatoire du Littoral. La participation du public est en progression et les curieux sont conquis.

Ces lectures nomades gratuites, constituent à la fois une contribution au rôle éducatif des Grands Sites en matière d'éco-citoyenneté, un prolongement du discours de l'équipe conceptrice ALEP-INCA, mais aussi une sensibilisation à l'esprit des lieux.

Les journées du patrimoine dans les Grands Sites

Wednesday, 21 September 2011 08:54

L'édition 2011 des journées du patrimoine, les 17 et 18 septembre, a pour thème le voyage du patrimoine. A cette occasion, 9 Grands Sites vous invitent à découvrir ou redécouvrir leurs richesses dans une ambiance conviviale et festive. Voici un résumé des animations gratuites proposées.

Anse de Paulilles (Languedoc-Roussillon)
L'atelier "Découverte du patrimoine du site par les sens et le conte" spécialement destiné aux enfants, il leur permettra d'embarquer à la découverte du site et du voyage de la dynamite à travers un jeu et une histoire contée.
L'atelier Patrimoine Maritime offrira aux visiteurs la possibilité de visiter l'atelier des barques pour découvrir le patrimoine maritime du site et assister à une démonstration de restauration de barques catalanes par un charpentier de marine.
L'exposition "A la rencontre des Grands Sites : des Paysages et des Hommes" invitation au voyage en photos à travers des 37 sites membres du Réseau des Grands Sites de France.
www.cg66.fr




Bibracte Mont-Beuvray (Bourgogne)
Visite gratuite de l'exposition permanente rénovée et mise en scène par l'architecte Pierre-Louis Faloci, qui intervient de nouveau dans le musée qu'il a conçu quinze ans auparavant. L'exposition "Ecouter le monde" de l'artiste et céramiste Bernard
Dejonghe investit d'ores et déjà le musée et fait écho aux objets archéologiques présentés. Bernard Dejonghe a créé pour le Réseau des Grands Sites de France l'oeuvre qui symbolise les valeurs du label Grand Site de France.
Une visite guidée des chantiers archéologiques sera organisée, permettant de présenter les résultats de la campagne de fouille de l'été 2011.
www.bibracte.fr


Cirque de Navacelles (Languedoc-Roussillon)
Présentation des chantiers de restauration. Restauration et sécurisation de la ferme de la Prunarède. Restauration des fortifications de la grotte dite "des Camisards" à la Baume Auriol.
Visites d'églises, de moulins et d'ateliers, notamment l'atelier du sculpteur Paul Dardé à Saint-Maurice-de-Navacelles. Le sculpteur a bâti de ses mains cet atelier dans la solitude du causse, où il a habité et travaillé jusqu'à sa mort en 1963.
Balades dans le Grand Site et une chasse au trésor. Ateliers créatifs et de nombreuses expositions.
www.lodevoisetlarzac.fr




Voir la suite du programme >

Les Grands Sites mobilisés pour mieux accueillir les visiteurs et sauvegarder leur patrimoine : 3 Grands Sites en action

Friday, 16 September 2011 07:41
Restauration du patrimoine, le Grand Site des Gorges du Gardon redonne vie au Moulin de Dions

En janvier et février, les 12 agents du chantier d’insertion du Syndicat mixte des gorges du Gardon (SMGG) ont entamé les travaux en débroussaillant et déboisant les alentours de ce beau moulin du XVIIIème s. Mi-mars, les maçons ont pris le relais, décroûtant l’extérieur et refaisant intégralement l’intérieur. Les électriciens leur ont emboîté le pas afin de rendre le bâtiment viable et surtout fonctionnel. Puis, part la plus spectaculaire de la rénovation, la charpente en provenance du Tarn est venue poser ses sept tonnes à cinq mètres de hauteur, sur les trois mètres de diamètre du bâtiment. Enfin le chantier d’insertion a ajouté l’écrin au joyau en posant, côté Nord, un mur en pierre sèche de 32 mètres de long. La réception des travaux a eu lieu le 10 juin.

À venir : En prolongement de la restauration du moulin, le Grand Site travaille à la remise en état d’une filière oléicole sur le territoire grâce à la réhabilitation d’anciennes olivettes. 


Prévenir les incendies, accueillir et sensibiliser les visiteurs : les " Jeunes en forêt" mobilisés pour le Grand Site Sainte-Victoire

Cet été huit « Jeunes en forêt » impliqués dans l’accueil 7 jours sur 7 sont venus renforcer les équipes de gardes-nature du Grand Site. La mission des Jeunes en forêt, dispositif financé à 80 % par la Région PACA, est d’être des « assistants à la prévention et à la surveillance des incendies de forêt ». Cette année, plus qu’expliquer l’arrêté préfectoral, c’est en passant par de la lecture des paysages ou en parlant de la spécificité des plantes méditerranéennes que les patrouilleurs ont, sur le terrain, transmis le message sur les risques de feu et leur propagation auprès des promeneurs. Et les jeunes, comme les gardes nature, informent sur le danger des incendies, bien sûr, mais aussi la botanique, la faune ou le pastoralisme. 

Avec 297 patrouilles sillonnant les sentiers balisés de Sainte-Victoire et les massifs de Concors 7 jours sur 7, les gardes nature et jeunes en forêt du Grand Site Sainte-Victoire sont au contact direct et continu des touristes en promenade. Leur travail, organisé en pertinence avec le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS), vient en complément de celui de tous les acteurs impliqués dans le dispositif estival.Cet été, les patrouilles constituées chacune d'un garde expérimenté et d'un jeune auront parcouru 3 355 kilomètres avec un dénivelé total de 148 920 mètres.

Lac des Bouillouses : avec les navettes estivales, moins de CO2 émis sur un espace naturel partagé

Depuis l’année 2000, l’accès au site classé du Lac des Bouillouses, est réglementé pendant les mois de Juillet et Août par le Conseil Général des Pyrénées-Orientales; le site devient alors uniquement accessible par navettes, télésièges et sentiers pédestres balisés, à partir des parkings aménagés à distance. La navette cadencée remplace les jusqu’à 3000 véhicules quotidien en pointe qui généraient une dégradation importante de la propreté des lieux, une circulation difficile et dangereuse sur la route étroite et tortueuse, et un stationnement débordant sur les pelouses d’altitude. 

Après 11 ans de fonctionnement, les bilans successifs ont démontré les effets bénéfiques de cette démarche : déchets limités et centralisés dans des conteneurs spécifiques, pelouses préservées, bruit et pollution en net recul, esthétisme et calme du site retrouvés pour le plus grand plaisir des visiteurs, faune et flore préservées et plusieurs dizaine d'emplois créés chaque été pour faire fonctionner le dispositif.

Le nouveau mode de desserte estivale a permis de réduire de plus de la moitié la quantité globale de CO 2 rejetée avec 114,5 t. émises en 2011 contre 240 en 2000. Le Lac des Bouillouses est un membre associé du Réseau des Grands Sites de France 

13ème Rencontres des Grands Sites

Friday, 16 September 2011 07:41

"Place et organisation des activités commerciales sur les Grands Sites", les treizièmes Rencontres annuelles des Grands Sites se tiendront les 20 et 21 octobre prochains sur le site des Iles Sanguinaires, Pointe de la Parata à Ajaccio.

Quelle capacité ont les gestionnaires pour influer sur les activités commerciales existantes dans les Grands Sites ? Quelles sont les options qui s'offrent à eux ? Comment bâtir des partenariats qui soient garants des valeurs et de l'esprit du lieu ? ... Autant de questions qui seront abordées pendant ces deux jours.

 

Comment allier préservation des Grands Sites et développement local...

Les activités commerciales présentes sur les Grands Sites sont nombreuses et pour l'essentiel à caractère touristique (services aux visiteurs, hébergement, restauration, vente de souvenirs, activités de découverte, visites guidées, etc.) du fait de la forte attractivité des sites. Ces activités participent à la vie des Grands Sites, et génèrent une économie locale pour les territoires. Mais elles peuvent parfois être trop impactantes et dissonantes avec le caractère du lieu, sans lien avec l'identité du territoire (vente de souvenirs, snacks etc.) et opportunistes (ouverture saisonnière). Il devient alors nécessaire de veiller au respect des valeurs portées par les Grands Sites : exigence de la préservation paysagère et patrimoniale, niveau de qualité d'accueil, observance des valeurs du développement durable.

Les acteurs des Grands Sites ont pris conscience de la nécessité de faire évoluer la place et la nature des services à offrir aux visiteurs, tant dans les cœurs de sites, que dans les territoires environnants.

A l'occasion de ces 13èmes Rencontres, les gestionnaires des Grands Sites engageront une réflexion commune sur ce sujet complexe avec pour ambition de se donner les meilleurs moyens de mettre en synergie préservation des Grands Sites et développement local. Des exemples concrets seront apportés au travers de témoignages d'experts et de gestionnaires de sites : le Marais poitevin, le Massif du Canigó, le Puy Mary ou le Pont du Gard... Les actes du colloque ainsi que des recommandations élaborées en commun seront publiés à l'issue de ces treizièmes Rencontres.

 

Le Grand Site des Iles Sanguinaires, Pointe de la Parata à Ajaccio accueille les Rencontres

Patrimoine naturel et culturel fort de la ville d'Ajaccio et de la Corse, les îles Sanguinaires sont classées depuis 1974 au titre de la loi du 2 mai 1930 sur la protection des sites. En 1995, le site classé s'étend à la Pointe de la Parata. La richesse de ce site attire chaque année plus de 300 000 visiteurs. Pour mieux les accueillir tout en préservant l'esprit des lieux, la ville d'Ajaccio et le Conseil Général de la Corse du Sud ont engagé dès 2002 une Opération Grand Site. Ainsi l'accès au site a été amélioré avec l'aménagement d'aires de stationnement en retrait de la presqu'île. Un réseau de sentiers de découverte a été crée à partir du sentier littoral, ainsi qu'un pôle de sensibilisation et de découverte de l'environnement à destination de la jeunesse.

Les Rencontres sont organisées en partenariat avec la ville d'Ajaccio, le Conseil général de la Corse du Sud et l'Office de l'Environnement de la Corse.

 

En savoir plus :
Le programme
La fiche Iles Sanguinaires pointe de la Parata

Réseau des Grands Sites de France un été en famille !

Thursday, 25 August 2011 08:19

Les Grands Sites se mobilisent tout l’été pour accueillir, sensibiliser et responsabiliser leurs visiteurs, des plus petits aux plus âgés !

Il était une fois… dans les coulisses d’un Grand Site !

Pour mieux accueillir et sensibiliser les jeunes visiteurs aux thématiques de développement durable communes à l’ensemble des Grands Sites, le RGSF a élaboré un concept d’atelier pédagogique en partenariat avec Citémômes et avec le soutien de la Fondation d’entreprise Veolia Environnement. L’atelier a vocation à être adapté et décliné par chaque Grand Site pour refléter sa spécificité.


« Dans les coulisses d’un Grand Site » aborde toute la variété des enjeux liés aux Sites, de la préservation du paysage aux connexions entre les habitants et le territoire et la nécessité de gérer ces paysages exceptionnels. Le Puy Mary, Alésia et la Dune du Pilat font ainsi le bonheur de leurs jeunes visiteurs tout l’été. A noter, l’activité se poursuit dans les écoles à la rentrée !

Et aussi

Le Grand Site de Bibracte propose des ateliers cuisine, un exercice d'archéologie expérimentale avec les ingrédients et les ustensiles (pots de terre et chaudron de cuivre) disponibles à l'âge du Fer, des ateliers d’archéologie à partir de 6 ans et le Tree Climbing, une aventure à vivre en famille ou entre amis de 6 à 77 ans.

 

 

Le Grand Site d’Alésia organise tout l’été des visites en famille avec des surprises pour les parents et les enfants, des visites théâtralisées menées par un comédien, des démonstrations d’artisanat et des reconstitutions archéologiques. A noter, les plus jeunes pourront suivre les Ateliers des vacances, une formule ludique pour découvrir les civilisations gauloise et gallo-romaine et participer à Récré’Alésia, des animations différentes chaque jour pour s’initier à l’histoire et à l’archéologie pendant que les adultes visitent le site !

Le Pont du Gard, Grand Site de France, propose tout l’été des ateliers jeune public et famille. Au programme « Pif et peinturlure » pour explorer la garrigue, un « atelier bricol’eau » pour comprendre l’énergie hydraulique et un atelier pratique pour découvrir les plantes méditerranéennes et leurs propriétés colorantes.

 

Et pour découvrir autrement le Grand Site du Salagou et de Mourèze, ses paysages, sa biodiversité, ses habitants et son histoire, des balades singulières sont organisées : randonnées VTT familiales, balades verticales pour escalader les roches, visite théâtralisée en compagnie d’un comédien, randonnées entre berges et lac en canoë ou à pied, chasses aux trésors guidées par GPS…



Et encore de nombreuses activités de découverte de la nature en Baie de Somme, aux Caps d'Erquy Fréhel, au Puy Mary, le sentier sous-marin et les ateliers du Domaine du Rayol, Le jardin des Méditerranées.

L'écomobilité sur les Grands Sites Parution des actes des 12 èmes Rencontres des Grands Sites

Thursday, 25 August 2011 08:17

 

Les actes des 12èmes Rencontres des Grands Sites à Saint-Guilhem le Désert "L'écomobilité dans les Grands Sites" viennent de paraître dans la collection Les Cahiers du Réseau des Grands Sites de France, éditée par le Réseau des Grands Sites de France.

Ces rencontres avaient pour objectif d'apporter des pistes de réflexions aux gestionnaires de Grands Sites qui cherchent à limiter l'impact de la voiture sur le paysage et milieux naturels en favorisant des formes de découverte grand public qui réduisent l'usage de la voiture.

Les actes  rassemblent  les interventions de Jean Viard, Sociologue et auteur de Eloge de la Mobilité, d'Edmée Richard, du Centre d'études sur les réseaux, les transports, l'urbanisme et les constructions (Certu), de Sébastien Baholet de la sous-direction du Tourisme sur le Schéma national des véloroutes et voies vertes, de Nathalie Vicq-Thépot du Ministère de l'écologie sur le vélo en site protégé, de Frédi Meignan de Mountain Wilderness, ainsi que de nombreux témoignages de gestionnaires de Grands Sites et d'autres territoires qui ont expérimenté des systèmes écomobiles.

Pour commander les actes, téléchargez le bon de commande en cliquant ici.

Au sommaire :

* Saint-Guilhem-le-Désert Gorges de l’Hérault : un système de navettes gratuites au service du site et de ses usagers

* Introduction Anne Vourc’h, Réseau des Grands Sites de France

* Enjeux et perspectives de la mobilité touristique Jean Viard, Sociologue

* Le service public de transport : compétences et organisation en matière de déplacements Edmée Richard, Certu

* Le Schéma national des véloroutes et voies vertes et la valorisation touristique des itinéraires cyclables Sébastien Baholet, Sous-direction du Tourisme

* Vélo en site protégé : des pistes cyclables bien intégrées dans le paysage Nathalie Vicq-Thépot, Ministère de l’Ecologie

* Consolider une destination touristique à partir de l’offre en écomobilité Sandrine Guiheneuf, Grand site du Marais Poitevin

* Trouver des alternatives aux déplacements “tout voiture” et sensibiliser les visiteurs dans les espaces naturels fragiles Frédi Meignan, Mountain Wilderness

* L’articulation des politiques de mobilité autour du Grand Site de Saint-Guilhem-le-Désert Gorges de l’Hérault. Table ronde

* Jean Marcel Castet et Régine Dautrey (Hérault Transport), Pascal Schmid (Hérault Tourisme), Armelle Travé (Région Languedoc-Roussillon), Joseph Brousset, Communauté de communes Gorges de l’Hérault)

Des expériences de sites :

* Les navettes du Grand Site de la Vallée de la Clarée et de la Vallée Étroite,

* La “Loire à vélo”

* Les sites patrimoniaux de Bourgogne s’organisent autour de l’écomobilité,

* Structurer les partenariats autour de l’itinérance. “Sur le chemin de R.L. Stevenson”,

* Les navettes du lac des Bouillouses dans les Pyrénées-Orientales,

* Les navettes en attelage dans le Grand Site du Massif du Canigó.

* Train et randonnées dans les gorges de la Loire,

* Le Luberon à vélo et Vélo loisir.

Ouverture de la maison du Grand Site des Roches de Solutré-Pouilly-Vergisson

Thursday, 25 August 2011 08:17

Aménagée dans d’anciens bâtiments à l’architecture typique du mâconnais, la maison du Grand Site a été inaugurée le 1er juillet 2011 en présence de nombreux élus : Annie Besson, maire de Solutré et présidente du syndicat mixte de gestion du Grand Site, Claude Patard, président de la CAMVAL, Arnaud Montebourg, président du Conseil général de Saône-et-Loire, Nicole Eschmann, Vice-présidente du Conseil régional de Bourgogne, François Philizot, préfet de Saône-et-Loire et Gérard Voisin, président du Réseau des Grands Sites de France, député de Saône-et-Loire.

L'ouverture de ce lieu d’accueil du public au pied de le Roche de Solutré vient reconnaître le chemin parcouru depuis le lancement de l'Opération Grand Site en 1996. Les matériaux nobles utilisés, ainsi que les couleurs des enduits, les revêtements de sols extérieurs et des toitures rappellent toute la typicité de la Bourgogne du sud et plus particulièrement de ce site à la fois minéral, végétal et bâti.

Complémentaire au musée de Préhistoire et au Parc botanique et archéologique, cette maison a pour objectif d'améliorer l’information et le confort des visiteurs et propose des espaces d'exposition permanents sur l'archéologie et la préhistoire, une boutique de site, un espace de restauration de qualité, des terrasses et jardins et des espaces d’activité à destination des scolaires.

La Maison sera ouverte tous les jours, les horaires d’ouverture seront communiqués ultérieurement.
Elle sera accessible de façon gratuite depuis les parkings situés au pied de la Roche de Solutré, par un chemin piétonnier.

Il s'agit d'une nouvelle étape vers l'obtention du label Grand Site de France.
www.solutre.com

Deux nouveaux adhérents au Réseau des Grands Sites de France

Thursday, 25 August 2011 08:17

Le Réseau des Grands Sites de France compte désormais 37 membres avec la récente adhésion de deux nouveaux Grands Sites : l'Anse de Paulilles (géré par le Conseil Général des Pyrénées Orientales) et la Vallée de la Restonica (gérée par la commune de Corte). Deux Grands Sites, paysages remarquables et emblématiques qui accueillent un public toujours plus nombreux. Leurs gestionnaires sont engagés dans des démarches de projet visant à préserver et développer durablement un patrimoine naturel et culturel exceptionnel et à offrir un accueil digne de l'esprit des lieux.

L'Anse de Paulilles s'ouvre sur les trois plus belles plages sableuses de la côte rocheuse des Pyrénées-Orientales, au pied du massif des Albères, sur la commune de Port-Vendres. Véritable écrin de verdure dominé par la Tour Madeloc qui d'élève à 656 m, le site se situe au cœur d'un grand paysage constitué de vignes en terrasses du cru Banyuls – Collioure et de forêts de chênes. Cette ancienne friche industrielle a été classée en 1979 au titre de la loi de 1930, puis réaménagée de manière ambitieuse afin de permettre sa réouverture en juin 2008. Le site accueille aujourd'hui entre 200 000 et 250 000 visiteurs par an.

La Vallée de la Restonica s'étend au pied de la citadelle de Corte, et se prolonge sur 20 kilomètres jusqu'aux lacs glaciaires d'altitude de Melo où la rivière prend sa source et Capitello (1930 m) et au massif du Rotondu (2622 m). Classée depuis 1966 sur plus de 6000 ha, le site est desservi par une seule route étroite et sinueuse (la RD 623) qui longe la rivière et sillonne la vallée jusqu'aux bergeries de Grotelle. Située au cœur du Parc Naturel Régional de Corse, la vallée est couverte d'une forêt de pins maritimes et de pins larici. Ce site époustouflant reçoit environ 260 000 visiteurs par an.

sainte-victoire.jpg