Actualités 2009

Le RGSF intègre l'Atelier Technique des Espaces Naturels

Thursday, 25 August 2011 07:51

Le Réseau, qui travaillait déjà étroitement avec l’ATEN et participait au Comité de rédaction de la revue Espaces Naturels, concrétise ainsi sa participation à une communauté de travail qui regroupe 4 à 5000 professionnels de la nature.

Notre adhésion, en date du 18 novembre 2010, se fait dans le contexte de l’ouverture de l’ATEN à de nombreux partenaires nouveaux : quatre établissements publics (Office National des Forêts, Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, Agence des Aires Marines Protégées, Parcs Nationaux de France), six collectivités (les Régions Ile de France, Rhône-Alpes et Languedoc Roussillon, les Départements de l'Isère et de la Drôme et EDEN 62 pour le Pas de Calais), deux réseaux de collectivités (le Réseau des Grands Sites de France et Rivages de France) et une organisation non gouvernementale (la Ligue de Protection des Oiseaux). L'Atelier technique des espaces naturels comprenait déjà le ministère en charge de l'Ecologie, le Conservatoire du Littoral, les Parcs Nationaux, Parcs Régionaux, Réserves Naturelles, Conservatoires d'Espaces Naturels et la Fondation Tour du Valat.

L'Atelier technique des espaces naturels, groupement d'intérêt public constitué en 1997 a été renouvelé pour 12 ans en 2005. Son objectif est de contribuer à la sauvegarde des espaces et du patrimoine naturels par la mise en réseau et la professionnalisation des acteurs. Il propose à ses membres des formations professionnelles, une assistance juridique, la conception et le développement d'outils de gestion, la transmission des savoirs faire notamment par l'édition (la revue Espaces Naturels), le développement technique de Natura 2000, une newsletter sur l’actualité des espaces naurels… Chaque membre de l'ATEN contribuant à enrichir les autres réseaux par un transfert de compétences.

A l'occasion de l'année internationale de la biodiversité, en 2010, Le Réseau des Grands Sites de France va travailler au sein de l’ATEN sur des enjeux tels le réchauffement climatique ou le soutien aux politiques de continuités écologiques issues du Grenelle de l'environnement (trames vertes et bleues).

 

En savoir plus :
www.espaces-naturels.fr

Colloque international 2009

Thursday, 25 August 2011 07:50

Valeurs locales, valeurs universelles, un colloque international régénérant et fondateur aux Deux Caps Blanc-Nez, Gris-Nez. Les 15 et 16 octobre, les membres du réseau des Grands Sites de France avaient rendez-vous avec les Cinq continents dans le cadre exceptionnel des Caps Blanc-Nez, Gris-Nez, récemment réhabilité et dont la demande de label Grand Site de France  est en cours.

 En effet, les Rencontres annuelles des Grands Sites prenaient cette année la forme d’un colloque international co-organisé avec ICOMOS France en partenariat avec le Conseil Général du Pas de Calais.

Experts, gestionnaires et élus de sites protégés (Grands Sites, Parcs nationaux, sites inscrits au patrimoine mondial), professionnels de l’accueil, habitants de sites remarquables … Près de 250 personnes se sont retrouvées autour d’une question commune : « pour qui et pour quoi votre site est-il Grand ? »

Ce fut l’occasion de nombreux témoignages de sites très divers dans leur géographie et leur problématique : les Grands Sites de Sainte-Victoire, de la Vallée de la Clarée ou du Canigó, les lagons de Nouvelle-Calédonie, le Marae de Polynésie, le site des Palais royaux d'Abomey au Bénin, les sentiers andins au Pérou, le parc national du Cinque Terre en Italie, le site de mémoire d’Oradour sur Glane et bien d'autres…Ce fut aussi le plaisir de découvrir sous un soleil magnifique la remarquable réhabilitation et la gestion concertée d’un site telle que l’a menée l’équipe des Deux Caps.

Ces fructueux échanges ont permis de réelles avancées pour identifier les conditions permettant d’établir durablement le dialogue autour des valeurs internationalement reconnues des grands sites patrimoniaux et des valeurs perçues localement. Deux processus sont apparus essentiels pour parvenir à un tel dialogue : donner la parole aux habitants pour construire une vision partagée et la traduire en récit.

Véritable source de régénération pour la notion-même de patrimoine, la prise de parole par les habitants donne sens au lieu. Elle fait également passer les populations locales de la crainte de la dépossession à la fierté de l’universalité de leur site.

Les valeurs partagées du plaisir, de la beauté, de l’engagement personnel, de l’émotion, de la sacralité contribuent, une fois exprimées, à construire un récit et à identifier ainsi une vision nouvelle et commune de l’avenir.

Les récits, les éléments du site que l’on protège, la manière dont on accueille le visiteur, l’attention portée aux pratiques ou aux produits locaux qui en sont issus… Tous ces éléments verbaux ou non pourront ainsi être transmis par des passeurs de récits, dynamiques, innovants et convaincus, le gestionnaire du site bien sûr mais également des non professionnels tel les greeters du Pas de Calais accompagnant les visiteurs à la découverte de « leur » site.

Même si la construction partagée de « récits » explicatifs d’un site ou d’un paysage pour ses habitants et ses visiteurs reste un processus difficile, de belles réussites et de nombreuses pistes de travail ont été identifiées. Les maîtres mots pour y parvenir sont certainement le temps long, l’écoute, l’échange, le respect, la confiance.

Ce colloque a reçu le soutien du Ministère de l'Ecologie, de l'Énergie, du Développement durable et de la Mer, du Ministère de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi (sous - direction du Tourisme), de Parcs Nationaux de France, du Conservatoire du Littoral et du Parc Naturel Régional des Caps et Marais d'Opale.

 

Télécharger le programme 

Le Massif dunaire de Gâvres Quiberon accueille un atelier InterSites

Thursday, 25 August 2011 07:50

 Gâvres QuiberonPour la deuxième édition des ateliers InterSites, l’équipe et les élus de Gâvres Quiberon ont accueilli pendant deux jours, les 10 et 11 septembre 2009, l'équipe d'animation du Réseau des Grands Sites de France ainsi que les directeurs et chargés de mission venus de la Sainte-Victoire, de l'Aven Orgnac, de la Vallée du Salagou, de la Dune du Pilat, du Puy Mary et des Deux Caps Blanc-Nez Gris-Nez.


Le principe des ateliers InterSites est de favoriser l'échange entre gestionnaires de Grands Sites, de croiser les regards et les expériences pour éclairer et aider le site accueillant à prendre du recul sur le projet qu’il porte.

Adrien le Formal, Président du Syndicat Mixte du Grand Site de Gâvres-Quiberon, a présenté le site et toute son équipe à la petite délégation du Réseau et Armelle Hélou, Coordinatrice du Syndicat Mixte, les a pilotés sur l’ensemble du massif dunaire et de la presqu’île de Quiberon pendant deux jours. 

Gâvres QuiberonLes membres du Réseau ont ainsi pu apprécier l’ampleur et la diversité d’un site dont l’identité très forte est marquée par l'omniprésence d'une puissante dune longeant la mer, sa richesse paysagère et environnementale, historique et économique.

Ils ont également pu évaluer l’envergure des actions de réhabilitation réalisées : recul d’aires de stationnement, protection et revégétalisation des massifs dunaires, canalisation des circulations piétonnes, création et valorisation de la voie verte...

Ces actions très symboliques et la toute récente Charte du Grand Site illustrent pleinement l'engagement du Syndicat Mixte dans la démarche de développement durable commune aux Grands Sites.

Les participants ont apporté un regard neuf à l’équipe du site, fruit de leur expérience de gestion dans leurs territoires et de la culture commune des Grands Sites. Une réunion de conclusion a permis de formuler quelques recommandations concrètes sur les perspectives du Grand Site et d’échanger fructueusement avec les élus et les techniciens du Syndicat Mixte de Gâvres-Quiberon… et chacun est reparti, ressourcé, enrichi, sous le charme des lieux.

« En plus du plaisir de faire découvrir son Grand Site, du point de vue de l’équipe accueillante, les retombées sont très fructueuses ! En toute simplicité, sont énoncées propositions constructives, nouvelles perspectives, voire félicitations.  Chacun sort gagnant de ces échanges. Pour ma part, outre des propositions concrètes pertinentes, j'y ai trouvé une nouvelle motivation. » concluait Armelle Hélou.

 

Participants pour les sites membres du Réseau :
Julien Remerand, Chef de projet OGS, Deux caps Gris-Nez Blanc-Nez
Maria Devos, Directrice du Syndicat Mixte de la Grande Dune du Pilat
Clotilde Delforges, Directrice du Syndicat Mixte de la Vallée du Salagou
Philippe Maigne, Directeur du Syndicat Mixte départemental des Massifs Concors Sainte-Victoire
Bertrand Gauvrit, Directeur du Syndicat Mixte du Puy Mary
Rachel Peltier, Chargée de mission, Aven Orgnac
Anne Vourc'h, Directrice, Réseau des Grands Sites de France
Laure Maraval, Chargée de mission, Réseau des Grands Sites de France

Colloque international Icomos-RGSF

Thursday, 25 August 2011 07:49

Les Rencontres annuelles des Grands Sites prennent cette année la forme d'un colloque international co-organisé avec ICOMOS France les jeudi 15 et vendredi 16 octobre 2009 sur le Grand Site des Deux Caps Blanc-Nez-Gris Nez (Pas de Calais) sur le thème "Valeurs universelles, valeurs locales, pour qui et pour quoi un site est-il grand ?".

Il rassemblera de nombreux témoignages de sites protégés, français et étrangers, d'une grande diversité géographique : le Grand Site du Puy Mary dans le Cantal, les lagons de Nouvelle-Calédonie, le site des Palais royaux d'Abomey au Bénin, les sentiers andins au Pérou, le parc national du Cinque Terre en Italie, des paysages culturels indiens, le site de Tokaj en Hongrie et bien d'autres…Leurs représentants (gestionnaires, habitants, élus locaux, experts etc…) échangeront sur la question du partage des valeurs des sites patrimoniaux : les valeurs qui justifient leur protection sont-elles reconnues par les habitants ? Les valeurs des uns et des autres sont-elles partagées ou sont-elles en dissonance ? Comment parvenir à construire une vision commune de ce site et à la transmettre dans une relation d'accueil des visiteurs ? L'objectif de ces deux journées étant d'identifier les conditions qui permettront d'établir durablement le dialogue autour des valeurs des grands sites patrimoniaux.

Ce colloque est organisé en partenariat avec le CG pas de Calais et avec le soutien du Ministère de l'Ecologie, de l'Énergie, du Développement durable et de la Mer, du Ministère de l'Économie, de l'industrie et de l'emploi (sous - direction du Tourisme), de Parcs Nationaux de France, du Conservatoire du Littoral et du Parc Naturel Régional des Caps et Marais d'Opale.


Pour de plus amples informations : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Colloque international

Les 15 et 16 octobre prochains sur le Grand Site des Deux Caps Blanc-Nez Gris-Nez (Pas-de-Calais) sur le thème : "Valeurs universelles, valeurs locales : pour qui, pour quoi un site est-il grand?  

Télécharger le programme

24 octobre 2009 : le premier Jour de la Nuit

Thursday, 25 August 2011 07:48

Le premier Jour de la Nuit aura lieu le samedi 24 octobre prochain, date du changement d’heure et des Nuits galiléennes. Cet événement, soutenu par le Réseau des Grands Sites de France, a pour objectif d’attirer l’attention de tous, collectivités locales et citoyens, sur la pollution lumineuse.

La multiplication des éclairages nocturnes a de nombreux impacts négatifs. Elle participe à l’augmentation de la consommation électrique avec toutes les conséquences que l’on sait sur l’avenir de notre planète. Elle peut conduire à un suréquipement en matériel d’éclairage qui défigure villes et paysages. L’éclairage nocturne pertube la faune présente sur les sites. La sur-illumination fait écran avec la magie nocturne du paysage.

La force, la grandeur, l’authenticité des lieux se ressentent différemment la nuit, sous un ciel étoilé ou un rayon de lune, alors laissons-nous la chance d’en faire l’expérience... Le respect de l’esprit des lieux, au centre de la démarche de protection et de valorisation des Grands Sites, doit nous conduire, dans la mesure du possible, à limiter l’éclairage nocturne.

Des manifestations illustreront le Jour de la Nuit dans toute la France, extinctions des feux, sorties nature, observation des étoiles…elles nous rappelleront combien il est nécessaire de préserver des lieux de rencontre avec la nuit. Pour rejoindre cette initiative et participer au premier Jour de la Nuit, rendez-vous sur le site internet www.jourdelanuit.fr

Le Jour de la nuit est coordonné par Agir pour l’environnement. Il bénéficie d’une mobilisation nationale et du soutien de nombreux réseaux de gestionnaires d’espaces protégés, CEN, Rivages de France, Fédération des Parcs Naturels Régionaux…

 

Plaquette partenaires Jour de la Nuit 

Signature de la Charte du Grand Site du Massif Dunaire de Gâvres-Quiberon

Thursday, 25 August 2011 07:48

Après dix ans d’existence, sur la base de l’expérience acquise et des objectifs à poursuivre, le Syndicat Mixte formalise par la signature de cette charte, intitulée Terre de contrastes, son engagement et ses ambitions pour l’avenir, dans le respect des valeurs communes que ses membres partagent. Le 13 juillet, en Mairie d’Etel, le Président, Monsieur LE FORMAL et les sept maires des communes membres du Syndicat Mixte du Grand Site ont donc signé officiellement ce texte fondateur.

Cette charte est le texte de référence qui réunit les membres du Syndicat Mixte et qui guide son action. C’est son application qui assure l’unité du Syndicat Mixte et son identité vis à vis de ses partenaires.

Sept communes, près de 2500 ha, le Grand Site couvre des paysages variés de dunes et de falaises littorales s’étendant de Gâvre à Quiberon. Le Syndicat Mixte réitère son engagement envers ce site protégé et valorisé dans le respect de la sensibilité des milieux. Depuis 1997, création de sentiers, de pistes cyclables, aménagements de stationnements ont été réalisés. Le Syndicat Mixte, soucieux de la protection de la faune et de la flore particulièrement riches du cordon dunaire, est également opérateur Natura 2000.

Pour en savoir plus www.site-gavres-quiberon.fr

Autre bonne nouvelle pour le site, le groupe Lafarge a retiré son projet d’extraction de sable dans la baie de Quiberon.

Grand Site des Deux Caps Blanc-Nez, Gris-Nez : d'anciens parkings transformés en pâtures

Thursday, 25 August 2011 07:47

150 moutons de race boulonnaise ont été lâchés sur d'anciens parkings reconvertis en pâtures.

La réintroduction d'anciennes pratiques pastorales sur une cinquantaine d'hectares de pelouses calcaires garantissent l'entretien et la qualité du paysage du Grand Site dans le respect de l'esprit des lieux. C'est "une manière aussi de rendre à l’agriculture une zone qui lui avait été enlevée" comme l'a précisé à cette occasion Dominique Dupilet, Président du Conseil Général.

Cette opération très symbolique s’est déroulée à l’issue du comité de pilotage annuel de l’Opération Grand Site, fin juin. Elle marque la fin de la première phase d'aménagement de l'OGS avec la suppression du parking de la Dover Patrol, l’aménagement d'un belvédère et la renaturation de l'ensemble du massif du Cap Blanc-Nez.

Place maintenant à la 2ème phase de l'opération qui va débuter, autour cette fois des communes de Sangatte, Wissant, Audresselles, Ambleteuse et Wimereux. Sont prévus : l'aménagement d'une aire d'accueil au Mont d'Hubert, la restructuration paysagère de l'accueil sur le Cran d'Escalles, la mise en valeur des Dunes de la Slack ou encore la création d'un circuit d'interprétation sur l'architecture balnéaire.

La manifestation était orchestrée par le Conseil général et ses partenaires (Conservatoire du Littoral, PNR des Caps et Marais d'Opale, Eden 62 etc.) et les moutons mis à disposition par l’Association locale des éleveurs de moutons.

Parution des Actes des 10èmes Rencontres des Grands Sites

Thursday, 25 August 2011 07:47

Les actes des 10èmes Rencontres des Grands Sites au Pont du Gard "Les Grands Sites à l'épreuve de la photographie ", viennent de paraître dans la collection Les Cahiers du Réseau des Grands Sites de France, éditée par le Réseau des Grands Sites de France.

Ils rassemblent les interventions d'experts de la photographie, de la communication, du tourisme, du patrimoine et de gestionnaires de Grands Sites. Comment renouveler l'image souvent stéréotypée des Grands Sites ? Comment mieux travailler avec les photographes ? Comment réussir, à travers la photographie, à transmettre les valeurs des gestionnaires de Grands Sites ? Autant de témoignages permettent de mieux connaître ou d’approfondir les liens entre "message", "identité des territoires" et "image" mais aussi la question des droits d’auteurs, la manière de créer et d'utiliser une photothèque et un Observatoire photographique du Paysage…

À découvrir dans les Actes de ces 10èmes Rencontres des Grands Sites.Au sommaire :

Quand la photographie interroge les Grands Sites
Anne Vourc’h, Directrice du Réseau des Grands Sites de France

Avant l’image, l’identité d’un territoire 
Sophie de Paillette, Consultante à CoManaging

Instantanés de Croatie : infléchir le regard sur le territoire
Marina Tomas-Billet, Directrice Office du Tourisme de Croatie à Paris

La collection photographique du Conservatoire du littoral 
Emmanuel Lopez , Directeur du Conservatoire du Littoral

Comment formuler une commande d’images aux photographes ? 
Lucy Conticello, Rédactrice Photo Freelance
Catherine Baduel, Directrice Les Yeux de la Terre
Madeleine Caillard, Photographe, Réalisatrice

Droit des images, droit à l’image 
Mariette Molina, Consultante, Droit à l'image

Histoire de la mise en valeur du site du Pont du Gard
Bernard Pouverel, Directeur de l'Epcc du Pont du Gard

Du cliché à la carte postale. Le TOP 10 des ventes au Pont du Gard
Madeleine Caillard 


Les Observatoires photographiques du paysage 
Gorges du Gardon, Observatoire des Territoires du Massif Central, Vallée de la Clarée-Vallée Étroite, Observatoire photographique national du paysage

Constituer, gérer et valoriser une photothèque 
Sainte-Victoire, Parc National de la Vanoise, Bibracte Mont Beuvray, Réseau des Grands Sites de France.

 

Bon de commande des actes des 10èmes Rencontres des Grands Sites 

Nouveaux aménagements d’accueil du Grand Site de Saint-Guilhem-le-Désert, Gorges de l’Hérault

Thursday, 25 August 2011 07:46

Le samedi 9 mai la Communauté de communes Vallée de l‘Hérault inaugurait les nouveaux aménagements d’accueil du public du Grand Site, situés aux abords du pont du Diable. Coeur du Grand Site, le pont du Diable est inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial par l’U.N.E.S.C.O. au titre des Chemins de Saint Jacques de Compostelle. Le projet d’aménagement dont les travaux ont démarré en 2007 visait à préserver et sécuriser le lieu et à mieux accueillir le public sur le site.

Accueillis par des échassiers angéliques, des diablotins enjôleurs, une chorale et des musiciens, la foule de visiteurs, plongée dans le songe d’une nuit (presque !) d’été, a pu admirer un pont du Diable tout à l’honneur lors d’un spectacle son et lumière spécialement conçu pour l’évènement. Habitants, élus, représentants du Ministère de l’Écologie et gestionnaires de Grands Sites ont ainsi pu découvrir ces aménagements réalisés dans le cadre de l’Opération Grand Site de St-Guilhem-le-Désert, Gorges de l’Hérault.
Avec une route départementale déviée, un nouveau parking de 460 places, une maison du grand site et une passerelle des Anges « high-tech », les rives du pont médiéval arborent de nouveaux cheminements piétons mieux adaptés à la forte fréquentation estivale. Semi enterré et presque invisible depuis la route, le bâtiment de la maison du grand site conçu par l’architecte Rudy Riccioti, constitue une porte d’entrée vers le territoire du Grand Site. Elle comprend à la fois les fonctions d’accueil, d’information, de restauration et de vente des produits agricoles locaux. Les centaines d’oliviers et de pins, tout juste plantés, viendront compléter son intégration paysagère.

 

Deux nouveaux adhérents au Réseau des Grands Sites de France : Les Gorges de l’Ardèche et la Vallée du Salagou

Thursday, 25 August 2011 07:46

Le Réseau des Grands Sites de France a accueilli deux nouveaux membres lors de son assemblée générale à Solutré le 12 juin : le syndicat mixte gestionnaire du Salagou et le syndicat mixte de gestion des Gorges de l'Ardèche. Deux Grands Sites remarquables et emblématiques, hauts lieux touristiques, dont les gestionnaires ont en commun de s'engager dans des démarches de projet visant à préserver et développer durablement un patrimoine naturel et culturel parfois mis en danger tout en offrant un accueil digne de l'esprit des lieux à un public toujours plus nombreux.


Tous deux ont souhaité rejoindre le Réseau des Grands Sites de France pour :

  • Echanger autour de problématiques communes avec d'autres équipes,
  • Bénéficier de l'expérience des 34 autres membres en matière de gestion et de réhabilitation de sites protégés fortement fréquentés.
  • S'associer d'une part aux réflexions sur les politiques de préservation et de valorisation culturelle et économique des Grands Sites et d'autre part aux actions de communication autour des valeurs de tourisme durable portées par les Grands Sites.
  • Solliciter à terme l'attribution du label de développement durable Grand site de France® attribué par le ministère en charge de l'Environnement.
  • "En rejoignant le Réseau des Grands Sites de France, le Syndicat mixte a choisit le partage et l'échange de savoir-faire et souhaite concourir activement à cette dynamique." - Alain Cazorla, président du Syndicat mixte de gestion du Salagou

Les Gorges de l'Ardèche : un site remarquable habité par l'homme depuis des millénaires


Formées de la Réserve Naturelle des Gorges de l'Ardèche, du Massif de la Dent de Rez, du site classé du Pont d'Arc et de la Grotte Chauvet, elles constituent un paysage exceptionnel doté d'une faune et d'une flore riches (le site appartient au Réseau Natura 2000) et de curiosités géologiques spectaculaires. Son patrimoine archéologique en fait l'un des premiers sites préhistoriques d'Europe.
D'avril à septembre, elles reçoivent 1,5 millions de visiteurs, attirés par des activités, sportives comme le canoë-kayak, ou de découverte d'un paysage habité  par les hommes depuis 350 000 ans.

Les gestionnaires du Site qui s'étend sur 13 communes de l'Ardèche et du Gard ont pour principaux objectifs de :

- protéger le patrimoine

- valoriser la dimension naturelle et culturelle du site

- bien accueillir les visiteurs tout en maîtrisant la fréquentation

- dynamiser et coordonner les actions des différents partenaires sur l'ensemble du territoire pour être garant d'un développement raisonné du tourisme dans les Gorges de l'Ardèche.

 

La Vallée du Salagou : un paysage naturel exceptionnel

Situé à 40 km au nord-ouest de Montpellier dans l'Hérault, la Vallée du Salagou est l'un des paysages les plus remarquables du sud de la France de par ses particularités géologiques, la variété de son relief, son agriculture traditionnelle préservée, son plan d'eau créé en 1969 et la qualité de ses espaces naturels qui justifie son appartenance au réseau Natura 2000.
Le site s'étend sur plus de 9 000 hectares et accueille environ 250 000 visiteurs par an.

Les gestionnaires se sont fixé trois objectifs majeurs dans le cadre du plan de gestion 2009-2012 et de leur adhésion au Réseau :

- offrir un accueil à la hauteur des lieux et gérer la fréquentation

- garantir la qualité des paysages et de l'environnement

- assurer le développement économique et l'ouverture du site à tous, en basant son fonctionnement sur la concertation et la participation des habitants.

Aven_dOrgnac-JM._ANDRE.jpg