Actualités 2006

100 ans de protection des sites

Thursday, 25 August 2011 07:20

8 décembre 2006 : Journée de clôture du centenaire de la loi de 1906

Cette année de célébration du centenaire de la loi sur la protection des monuments naturels et des sites se clôture avec l’organisation par le Ministère de l’Ecologie et du Développement durable du colloque « Centenaire de la protection des sites, une politique d’avenir » le vendredi 8 décembre 2006. 

La grande famille des protecteurs des sites, services de l’Etat, collectivités locales et associations, sont invités par la Ministre Mme Nelly Olin à cette journée de bilan d’un siècle de protection des sites. Ce colloque dressera un tableau des enjeux nationaux et internationaux d’une politique d’avenir. Environ 400 participants sont attendus. 

Ambroise Guellec, député européen, président fondateur du Réseau des Grands Sites de France et Anne Vourc’h, directrice du Réseau y apporteront leur témoignage sur le pilotage de la politique des sites avec les acteurs des territoires. 

Le beau livre Lieux de beauté, lieux de mémoire - 100 ans de protection des sites coédité par le MEDD y sera présenté ainsi que l’exposition photo des Grands Sites, accrochée au Ministère pour l’occasion. 

En savoir plus : La loi de 1906, instituant la protection des monuments naturels et des sites, a fondé la notion de patrimoine naturel. Pour la première fois, il était admis que le droit de propriété pouvait être limité pour conserver, au bénéfice de tous, des paysages remarquables ou pittoresques. Les sites classés, dont le nombre dépasse aujourd’hui 2700, représentent la quasi totalité des paysages remarquables du territoire national ; les plus emblématiques d’entre eux, les Grands Sites, sont réunis au sein du Réseau des Grands Sites de France qui compte 32 membres à ce jour. 

Programme de la journée 

Le RGSF aux rencontres UNESCO

Thursday, 25 August 2011 07:19

Le Réseau des Grands Sites de France témoigne de son expérience aux 4èmes Rencontres des sites français du patrimoine mondial.

Ces Rencontres, accueillies au Pont du Gard et dans la ville d’Arles les 18 et 19 octobre 2006, avaient pour objectif d’approfondir les perspectives d’actions communes entre les 30 sites français inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Les échanges et les débats portaient sur le travail en réseau, les plans de gestion des sites du patrimoine mondial et l’élaboration d’une communication concertée des sites français. Par ailleurs, il s’agissait de partager les expériences des sites dans le domaine de la coopération internationale.

Créé en 2000, Le Réseau des Grands Sites de France (RGSF) réunit 32 collectivités locales gestionnaires de Grands Sites, paysages protégés, exceptionnels et fragiles, emblématiques du patrimoine français, comme la Sainte-Victoire, la Pointe du Raz ou encore le Marais Poitevin…Plusieurs sont inscrits au patrimoine mondial tels le Pont du Gard, qui a reçu le label GRAND SITE DE FRANCE ® du Ministère de l’écologie et du développement durable, la Baie du Mont St-Michel, le Cirque de Gavarnie, la Cité de Carcassonne ou Saint Guilhem le Désert - gorges de l’Hérault et Rocamadour au titre tous deux des Chemins de St-Jacques de Compostelle.

Lors de ces Rencontres placées sous l’égide de l’UNESCO, le Réseau des Grands Sites de France (RGSF) a témoigné de son expérience du développement et de l’animation d’un Réseau d’élus et de techniciens responsables de la préservation et de la mise en valeur de sites exceptionnels. Si la structure du Réseau reste légère et souple, c’est une association loi 1901, de nombreux outils ont été mis en place pour renforcer les échanges d’expérience entre sites, leur apporter un appui technique, faire connaître leurs enjeux et être un partenaire actif de l’État et des institutions nationales et internationales dans ce domaine. Centre de ressources intranet, groupes de travail, Rencontres annuelles des Grands Sites, séminaires de formation, site Internet, plaquette, exposition photographique itinérante, kakemonos en sont des exemples…Mais le plus important reste la très grande implication et le dynamisme des membres du Réseau, passionnés par leur métier, profondément attachés à leurs sites et aux habitants qui les ont façonnés et protégés, désireux de les partager avec le plus grand nombre, avec simplicité et convivialité

Les Grands Sites sont aussi présents au Pont du Gard jusqu’au 30 novembre 2006 à travers leur exposition de photographies installée pour illustrer ces Rencontres.

 

Tous les communiqués de presse du RGSF 

6 Grands Sites "Pôles d'excellence rurale"

Thursday, 25 August 2011 07:17

8 décembre 2006 deux nouveaux sites labellisés “Pôles d’excellence rurale” rejoignent les 4 précédents : 6 Grands Sites sont donc labellisés. Après les Gorges du Tarn, le Puy Mary, St Guilhem le désert-Gorges de l’Hérault et l’Aven d’Orgnac le 23 juin 2006, la Pointe du Raz et les Roches de Solutré-Pouilly-Vergisson ont été retenues par l’Etat comme « Pôles d’Excellence Rurale » au titre de la seconde vague de labellisation.

Les projets proposés concernent :

- Saint Guilhem le désert (Communauté de communes de la vallée de l’Hérault) : développement d’un pôle de performance patrimonial, s’inscrivant dans la stratégie du Grand Site (maîtrise des flux, valorisation du site). Il porte plus particulièrement sur la création de la maison du Grand Site au Pont du Diable (information, interprétation, vente de produits locaux), et de la maison de la poterie à St Jean De Fos, visant à valoriser un savoir-faire toujours actuel qui remonte au XVIème siècle. Entre 22 et 27 emplois directs et 50 emplois induits sont attendus.

- Les Gorges du Tarn (SIVOM des Gorges du Tarn et de la Jonte) : réalisation de plusieurs actions prévues dans le cadre de l’Opération Grand Site. L’originalité du PER proposé est de ne pas concerner un gros équipement structurant mais de concourir à la réalisation de multiples actions de réhabilitation et de mise en valeur du site, dans un cadre très cohérent : lutte contre la fermeture paysagère et restauration des terrasses de culture, réhabilitation des hameaux remarquables, des belvédères sur les gorges et du patrimoine rural, signalétique, information et action touristique, aménagement pour des activités de pleine nature, etc.

- L’Aven d’Orgnac (PER porté par le Syndicat mixte des Gorges de l’Ardèche) : requalification du stationnement des cars et du point d’accueil des groupes, réhabilitation paysagère des abords du site. Les financements obtenus permettront de clôturer la dernière phase de travaux de mise en valeur du Grand Site de l’Aven d’Orgnac, labellisé “Grand Site de France”.

- Le Puy Mary (Syndicat mixte du Puy Mary) : réalisation du réseau des maisons de sites thématiques situées dans les vallées rayonnantes à partir du Puy Mary. 

- La Pointe du Raz : le PER permettra de créer le centre d’interprétation du site, et de faire de la maison de site de la Pointe une vitrine du patrimoine naturel et culturel du Cap Sizun. Cette réalisation s’inscrit dans le cadre d’un projet plus large de valorisation touristique de la région, porté parle GAL Ouest Cornouailles.

- Les Roches de Solutré-Pouilly-Vergisson : création d’une maison d’accueil des visiteurs dans une ancienne maison vigneronne, rénovation de l’exposition permanente du Musée départemental de la préhistoire situé au pied de la roche, et de la scénographie, réhabilitation du petit patrimoine par une entreprise d’insertion.

 

Tous les dossiers de presse du RGSF 

La Sainte-Victoire fête son label

Thursday, 25 August 2011 07:17

Remise de l’œuvre symbolisant le label Grand Site de France® par Christian FREMONT, Préfet de région le 23 juin 2006 au Grand Site Sainte Victoire.

200 personnes sous la tente dressée pour l’occasion face à la somptueuse Sainte Victoire, beaucoup de discours et des témoignages spontanés d’habitants (un chasseur, un propriétaire forestier, l’association des amis de Sainte Victoire, un conservateur spécialiste de Cézanne, un associatif de la randonnée, un scientifique) ont rendu la fête très vivante et montré l’attachement de tous à ce lieu exceptionnel. André GUINDE, Président du Grand Site Sainte Victoire, Christian de BARBARIN, Vice-président et toute l’équipe du Syndicat Mixte étaient présents. La participation de Jean Noël GUERINI et de Françoise BRASSART qui représentait Michel VAUZELLE, témoignait de l’engagement des collectivités territoriales dans le projet Grand Site. M. FREMONT, préfet de Région, qui fut en poste dans le Finistère au moment de la réhabilitation du site de la Pointe du Raz, a souligné qu’il tenait à intégrer les Grands Sites dans le contrat de progrès Etat-Région (CPER). Le Réseau des Grands Sites de France était représenté par André GAYMARD, trésorier du RGSF ; Jean VICHON et Bruno CARIOU, du Grand Site de la Pointe du Raz, lui aussi labellisé, avaient tenu à traverser toute la France pour honorer leurs collègues.


Le Grand Site Sainte-Victoire

Aux portes d’Aix-en-Provence, Les massifs de Concors et de Sainte-Victoire forment un territoire boisé de près de 35 000 hectares. Auprès du grand public, il bénéficie d’une forte notoriété liée à la montagne Sainte-Victoire, monument minéral célébré par le peintre Cézanne. Pour les provençaux, il constitue un élément à part entière de leur paysage et de leur vie quotidienne. 


Le projet territorial du Syndicat mixte départemental Concors - Sainte-Victoire structure et organise l’action du Grand Site Sainte-Victoire autour de plusieurs objectifs :
- offrir au public un accueil de qualité (aires d’accueil aménagées, schéma d’itinéraires de promenade, sécurisation des pratiques, signalétique, gardes-nature), qui s’appuie sur la maîtrise de la fréquentation, la limitation des impacts sur l’environnement et le respect des acteurs locaux ;
- préserver les équilibres paysagers caractéristiques, restaurer et mettre en valeur le patrimoine bâti et conserver voire enrichir le patrimoine naturel ;
- protéger les massifs par une politique de prévention des incendies et encourager la valorisation économique de l’espace forestier ; 
- promouvoir un développement local durable, en accompagnant les initiatives privées de mise en valeur du territoire.

L’obtention du label Grand Site de France confirme la recherche d'excellence dans laquelle les projets sont élaborés et conduits. Cette reconnaissance de l'Etat a eu un effet stimulant pour développer, dans le cadre du centenaire de la mort du peintre Cézanne en 2006 et pour le long terme, des actions de mise en valeur paysagère et d'aménagement en vue d'un meilleur accueil du public.

 

En savoir plus :
Dossier de presse de l'événement 
Tous les dossiers de presse du RGSF
Fiche de la Sainte Victoire Grand Site de France ®

L'Aven d'Orgnac fête son label

Thursday, 25 August 2011 07:16

Présentation officielle de l’œuvre symbolisant le label Grand Site de France®.

Beaucoup d’habitants de la région et de nombreuses personnalités avaient répondu à l’invitation de M. René UGHETTO, maire d’Orgnac l’Aven, à participer à la présentation de l’œuvre créée par Bernard DEJONGHE, symbolisant les Grands Sites de France remise officiellement à la commune de Orgnac l’Aven le 9 juin, par Mme Nelly OLIN, ministre de l’écologie et du développement durable. 

Cette manifestation s’est déroulée en présence de M. Jean-Yves LATOURNERIE, Préfet de l'Ardèche, de M. Pascal TERRASSE, Président du Conseil général, de M. Michel TESTON, Sénateur, de M. Jean-Claude FLORY, Député. La préservation du site, la qualité de la réhabilitation de ses abords, ont été soulevées par les orateurs, ainsi que la capacité nouvelle de rayonnement de l’Aven d’Orgnac au sein de l’ensemble de la région.

Le Réseau des Grands Sites de France était représenté par Frédérique ALIBERT, vice présidente. M. André GAYMARD, trésorier, et Anne VOURC’H, directrice et Bruno CARIOU, du Grand Site de la Pointe du Raz lui aussi labellisé, étaient également présents.

L’Aven d’Orgnac, en lien avec les Gorges de l’Ardèche, vient d’être retenu au titre des « pôles d’excellence rurale ».

Le site fait partie d’un ensemble de cavités proposé par l'Etat français patrimoine mondial de l'humanité de l’UNESCO.

Tous les dossiers de presse du RGSF
La fiche de l'Aven d'Orgnac Grand Site de France ®

L'exposition photo des Grands Sites

Thursday, 25 August 2011 07:16

L’exposition photographique «A la Rencontre des Grands Sites, des paysages et des hommes» a été inaugurée par M. Thierry BAUDIER, Directeur Général de Maison de la France le 1er juin 2006 à Bibracte - Mont Beuvray en présence de plus de 140 personnes réunies à l’occasion des huitièmes Rencontres annuelles des Grands Sites. 

L’exposition composée de 32 panneaux photos et de 5 kakemonos est une invitation au voyage sous la forme d'un itinéraire de découverte des Grands Sites membres du Réseau. 

Elle a pour objectif de sensibiliser le public aux enjeux de développement durable des Grands Sites et à leurs engagements quotidiens dont l’accomplissement est couronné par l’obtention du label GRAND SITE DE FRANCE®. A travers ces photos, le public est invité à découvrir ou redécouvrir ces paysages emblématiques de la France mais aussi à s’intéresser à ceux qui y habitent, qui les préservent ou qui les visitent. Des citations de «Grands Hommes» amoureux de ces sites exceptionnels qui y ont vécu des expériences singulières viennent illustrer la force de ces paysages et l'esprit des lieux que les membres du Réseau se sont engagés à préserver. 

L’exposition vise aussi bien le public touristique que les habitants, les élus et les partenaires institutionnels que les Grands Sites souhaitent particulièrement mobiliser. Elle est depuis le neuf juin à la Maison de Site de la Pointe du Raz où elle suscite un grand intérêt de la part du public. 

 

Dossier de présentation de l'exposition photo 

Tous les dossiers de presse du RGSF 

Moins de voitures pour la nature : les grands sites s’engagent

Thursday, 25 August 2011 07:14

Le Réseau des Grands Sites de France réunit 32 Grands Sites, paysages protégés, exceptionnels et fragiles, emblématiques du patrimoine français, comme le Pont du Gard, la Pointe du Raz ou encore le Marais poitevin… Offrir aux visiteurs des sites restaurés et préservés, favoriser un tourisme durable et responsable qui respecte les conditions de vie des habitants, générer des retombées économiques au plan local, tels sont les objectifs prioritaires des responsables des collectivités locales qui gèrent ces grands sites. C’est dans ce cadre, qu’ils repensent aujourd’hui l’usage de la voiture. Accéder à des sites naturels débarrassés des voitures est effectivement ressenti par un public de plus en plus large comme « un plus » en terme d’environnement, de qualité de visite et de ballades. Plusieurs expériences et aménagements sont en cours, notamment au Canigó, dans les Gorges du Verdon et au cirque de Sixt Fer à Cheval. 

Canigó : des attelages pour renouer avec les traditions

Depuis deux saisons, le syndicat mixte de Canigó instaure des navettes en attelage et fait de ce mode de transport ancestral un outil d’initiation à l’écologie montagnarde et un moyen de découverte de l’histoire locale des muletiers. 

Auparavant, le dernier parking était situé à 2150 m d’altitude, au cœur du plat d’altitude. Il est dorénavant basé à 1900 m et la route, coupée à la circulation entre 9h et 17H, est réservée aux attelages et aux piétons. L’économie locale bénéficie très largement de cette nouvelle implantation : création d’emplois pour l’accueil du public, construction d’écuries d’altitude, formation au diplômes équestre et handisport, augmentation de la fréquentation du refuge des cortalets... En 2005, 1100 passagers ont emprunté les attelages. 

Tarifs : adultes 5 euros AR, 2 euros pour les enfants et accès prévu pour les personnes à mobilité réduite. 

 

Routes de Crêtes/Gorges du Verdon : journée sans voiture 

Le 12 juillet prochain, la Route des Crêtes/Gorges du Verdon sera sans voiture. Des navettes de transports en commun seront mises en place pour l'occasion. 

Piloté par la commune de La Palud sur Verdon, le projet s’articule autour d'une zone d'accueil et de stationnement saisonnière au village, à partir de laquelle des bus rendront en charge les touristes pour une visite du site à la carte. Une démonstration de véhicules propres - vélos à assistance électrique et scooters électriques - est également prévue. À l’issue de cette journée placée sous le signe de l'air pur et de la convivialité, chacun sera encouragé à donner son avis (questionnaire). 1800 visiteurs ont utilisés la navette en 2004 qui avait été mise en place sur un weekend end de septembre. 

Tarifs : adultes 3 euros, enfants 1,5 euros. 

 

Cirque de Sixt-Fer-à–Cheval : démontage du parking et révision de la départementale 

L’initiative est radicale puisqu’il s’agit du démontage définitif du « parking » qui se situait au cœur du cirque. En effet, la boucle finale de la route départementale d’accès au site qui servait de parking jusqu’en 1999 se situait au cœur du cirque de Sixt. Elle constituait une atteinte grave au paysage et n’avait jamais été retirée même si elle n’était plus utilisée. Cette réorganisation paysagère du site démarrée en 2005 et qui devrait s’achever avant la fin juillet permet le ré-engazonnement du cirque et son retour au naturel. L’accès se fait à pieds et la distance à parcourir est d’environ 800 m. 

L’accès est gratuit. 

Laisser leurs voitures aux abords des sites naturels n’est pas vécu par les visiteurs comme une contrainte dès lors que les gestionnaires accompagnent leur initiative de plus de services au niveau de l’accueil et d’un véritable message sur le sens des mesures qu’ils prennent.

 

Tous les dossiers de presse du RGSF

Rencontres 2006

Thursday, 25 August 2011 07:14

Les Huitièmes Rencontres Annuelles des Grands Sites accueillies à Bibracte, capitale gauloise, les 31 mai et 1er juin 2006.

Les Rencontres annuelles des Grands Sites sont soutenues conjointement par les Ministères de l’Ecologie et du Développement durable, le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche et le Ministère délégué au Tourisme. La thématique retenue pour cette huitième édition "Grands Sites et stratégies touristiques des territoires" a fédéré ce soutien. M. Thierry Baudier, Directeur de Maison de la France a clôturé ces Rencontres. 

Le Réseau des Grands Sites de France regroupe à ce jour 32 sites prestigieux dont la qualité et la diversité du patrimoine naturel et culturel place la France au premier rang des destinations touristiques au monde. Le nombre de visiteurs dans ces espaces représente près de 27 millions de personnes par an.

Parce qu’ils sont en même temps beaux, fragiles et populaires les Grands Sites sont protégés au titre de la loi du 2 mai 1930 sur “la protection des monuments naturels et des sites de caractère artistique, historique, légendaire ou pittoresque” et bénéficient d’une très forte notoriété. Ce sont les trois étoiles des guides touristiques.

Cette notoriété repose le plus souvent sur leurs caractéristiques naturelles propres, (gorges, cirques, caps, montagnes,…). Mais c’est leur dimension culturelle “ subjective ”qui a fait d’eux des hauts lieux. Sublime ou pittoresque, grandiose ou intimiste, subjuguant ou apaisant, chaque Grand Site dégage un “esprit des lieux” qui lui est propre. Les peintres, les poètes, les écrivains ont su l’approcher et le transmettre : Cézanne pour la Sainte Victoire, Victor Hugo et Michelet pour la Pointe du Raz…

Les responsables des collectivités locales qui assurent la gestion de ces sites ont une ambition commune : offrir aux visiteurs des sites restaurés et préservés, favoriser un tourisme durable et responsable en respectant les conditions de vie des habitants, générer des retombées économiques pour les régions proches, assurer une gestion active et à long terme de ces « trésors » de notre patrimoine. 

Du fait de la croissance de l'activité touristique, la fréquentation de ces sites est encore appelée à augmenter. La bonne maîtrise des flux continue donc d’être une préoccupation majeure des gestionnaires de Grands Sites. La mise en place de partenariats avec les acteurs et professionnels du tourisme, publics ou privés, s’avère primordiale pour répondre aux enjeux d’un tourisme durable, aux plans environnemental et économique mais aussi pédagogique. Il s’agit également de mieux cerner les nouvelles attentes des visiteurs et leurs besoins d’information.

Près de 140 personnes se sont rendues à ces journées de partage et d’échange d’expérience du Réseau des Grands Sites de France : des gestionnaires de Grands Sites français ou du Patrimoine Mondial ; les représentants d’Institutions nationales, régionales et départementales du tourisme et de l’environnement ; les élus locaux et acteurs du territoire Bibracte-Mont Beuvray… 

Parmi les sujets abordés : « Place et rôle des Grands Sites dans les stratégies touristiques des territoires » ; « Les bons partenariats avec les professionnels privés du tourisme » : « Comment mieux travailler avec les OT-CDT-CRT ? » ; « Le tourisme jusqu’où ? Et quel tourisme ? » , « Acteurs du tourisme et acteurs de la protection : regards croisés » ; « La Charte européenne du tourisme durable dans les espaces protégés » ;

 

Note de problématique 2006 

Programme des Rencontres 2006 

Discours de cloture des rencontres 2006 

Tous les dossiers de presse du RGSF

Journée du 9 juin 2006

Thursday, 25 August 2011 07:13

Une journée symbole pour le territoire et l’ensemble des acteurs de la politique des Grands Sites engagés à poursuivre et développer l’action de préservation, de réhabilitation et de mise en valeur des Grands Sites.

 

Hommage aux sites labellisés

A l’invitation de Gérard VOISIN, président du Réseau des Grands Sites de France, député de Saône-et-Loire, et de Jean VICHON, président syndicat mixte de la Pointe du Raz, plus de 150 participants se sont réunis pour assister à la remise de l’œuvre symbolisant les valeurs des Grands Sites, aux responsables des organismes gestionnaires de l’Aven d’Orgnac, de la Pointe du Raz, du Pont du Gard et de Sainte Victoire, les quatre sites titulaires du label ministériel GRAND SITE DE FRANCE ®.

Cette création contemporaine du sculpteur de verre Bernard DEJONGHE, baptisée « Ecouter le monde » a été réalisée à l’initiative du Réseau, en concertation avec le Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable, et a bénéficié du soutien de la Fondation d’entreprise Gaz de France au titre du mécénat. 

A travers la remise de cette œuvre, il s’agit de saluer les efforts consentis par l’Etat et les collectivités pour la réhabilitation et la gestion des Grands Sites emblématiques du patrimoine paysager de la France, et qui trouve un nouveau développement avec la création par l’Etat du label GRAND SITE DE FRANCE ® décerné aux gestionnaires des sites. Ce label vient en reconnaissance d’une gestion des sites conforme aux principes du développement durable dans ses composantes environnementales, paysagères, sociales et économiques. 

Cette journée, qui s’est déroulée en présence de Monsieur Hugues BOUSIGES, directeur de cabinet, représentant Madame Nelly OLIN, Ministre de l’Ecologie et du Développement Durable, a été marquée par une table ronde sur le thème « 30 ans de politique en faveur des Grands Sites » qui a réuni des grands témoins nationaux de cette politique. Elle a notamment mis en évidence l’importance du dialogue entre l’Etat, les collectivités locales, les gestionnaires de sites et les habitants ; dialogue qui doit être continuellement renouvelé, ainsi que le souligne l’ouvrage « Vivre dans un grand site – le pari du développement durable » édité par la section française du Conseil international des monuments et des sites (ICOMOS), présenté officiellement dans le cadre de cette journée par Michèle PRATS, secrétaire générale. Cette concertation est facilitée par le fait que les projets de Grands Sites sont portés par les collectivités locales, au plus près du terrain. 

Le site de la Pointe du Raz, accueillant cette manifestation, qui a fait l’objet d’une réhabilitation exemplaire menée à son terme, et qui bénéficie depuis 10 ans d’une gestion active et reconnue a illustré de façon concrète les résultats de cette politique, au travers des témoignages de Monsieur Gonthier FRIEDERICI, préfet du Finistère, Monsieur Jean VICHON, maire de Plogoff, Monsieur Pierre MAILLE, président du conseil général du Finistère, Madame Georgette BREHARD, vice-présidente du conseil régional de Bretagne, représentant M. LE DRIAN, Madame Hélène TANGUY, député du Finistère, M. Ambroise GUELLEC, ancien ministre, député européen, premier président du RGSF. La visite du site a permis notamment de constater l’impressionnant processus de re-végétalisation du site qui paraissait quasi impossible au démarrage du projet.

Enfin, cette célébration a permis de mettre en avant le partenariat exemplaire noué avec la Fondation d’entreprise Gaz de France qui a soutenu la réhabilitation de la pointe du Raz et est aujourd’hui un soutien actif du RGSF. Mme Raphaële RABATEL, Directrice de la Communication de Gaz de France, Mme Valérie VIGOUROUX, Secrétaire générale de la Fondation d’entreprise Gaz de France, Mme Elisabeth DELORME ancienne déléguée générale de la Fondation et les partenaires publics ont souligné les apports mutuels d’une telle collaboration.

L’ensemble de cette journée a été l’occasion de souligner l’importance de poursuivre et de développer l’action publique en faveur des Grands Sites pour les sites, eux-mêmes, mais aussi pour les départements et les régions. Il a été rappelé que les retombées de ces sites s’effectuent aussi bien au-delà de leur territoire immédiat. Monsieur Hugues BOUSIGES dit à ce propos : « Dans le monde d’aujourd’hui, les sites protégés ont acquis une très forte valeur, au sens patrimonial et économique du terme. Leur caractère préservé, authentique, la très forte image qui les caractérisent, en font des sites attractifs, rares et recherchés. C’est la compréhension, de cette relation intime entre protection des sites et valorisation économique, accompagné de l’exigence de conserver leur accès au plus grand nombre qui inspire plusieurs de nos politiques environnementales. La politique des grands sites en est l'un des meilleurs exemples. ».

A l’issue de cette journée Mr Gérard VOISIN a tenu à remercier les partenaires et a insisté sur l’importance des soutiens destinés aux sites et sur la nécessité pour l’Etat d’amplifier son engagement financier sur cette politique en 2007. 

« Je tiens à saluer l’œuvre accomplie par ceux qui depuis un siècle « classent » les paysages les plus remarquables de notre pays : le service des sites au niveau national, les inspecteurs des sites, les architectes des bâtiments de France, les commissions départementales des sites, sans oublier le rôle des associations. C’est ce travail difficile, en but parfois à de fortes oppositions. Mais reconnaissons-le ! Quel travail accompli pour protéger, puis, depuis 30 ans, pour restaurer, mettre en valeur et gérer les Grands Sites ! ».

 

Discours d'ouverture 

Programme de la journée du 9 juin 

Profil des interventants à la table ronde 

Discours du président du RGSF 

Discours de remise de l'oeuvre label par la Ministre 

Tous les dossiers de presse du RGSF 

 

Anne Vourc'h reçoit la Légion d'Honneur

Thursday, 25 August 2011 07:13

Le 21 novembre à 19H dans le salon bleu du Ministère, Mme Nelly Olin, Ministre de l’écologie et du développement durable, a remis les insignes de chevalier dans l’ordre de la Légion d'Honneur à Anne Vourc'h, Directrice du Réseau des Grands Sites de France, en reconnaissance de toute son action au service de la protection des Grands Sites. 

Ce fut une cérémonie à la fois émouvante et très chaleureuse qui a réunit toute la famille des Grands Sites à laquelle Anne Vourc’h avait dédiée sa décoration. Près de 200 personnes étaient présentes : Grands Sites, Ministères, partenaires, têtes de Réseaux, famille, amis … tous ceux qui contribuent à la protection et à la mise en valeur d’un patrimoine exceptionnel, emblématique de notre pays.

La Ministre a souligné la « référence en matière d’expertise dans le champ de la protection, de la mise en valeur et de la gestion des grands sites et des sites du patrimoine mondial » qu’Anne a mis au service des Grands Sites et de leur Réseau. Remerciant ainsi « l’une des figures les plus dynamiques et certainement le pivot indispensable à la bonne marche (…) de cette association d’une importance capitale pour la protection des sites français », elle a confirmé l’importance que l’Etat accorde à la protection des Grands Sites, un enjeu essentiel de notre avenir et de celui de nos enfants.

Discours de Mme la Ministre 

Discours de Anne Vourc'h 

Les_deux-caps.jpg