Paysage et éolien : Les Grands Sites de France appellent à plus de concertation et de planification

Dans un contexte global d’allègement et d’accélération des procédures en matière d’implantation éolienne, les membres du Réseau des Grands Sites de France appellent à une meilleure prise en compte du paysage dans la politique énergétique et à une concertation locale préalable aux projets éoliens.

Lire le positionnement du Réseau des Grands Sites de France
"Grands Sites de France, éolien et transition énergétique"

bibracte saint prix en morvan bibracte antoine maillier
Le Mont-Beuvray vu de Saint-Prix-en-Morvan ©Bibracte, Antoine Maillier

Les Grands Sites de France, des territoires mobilisés pour la transition énergétique

plan climat rgsf couvLes Grands Sites de France, territoires en transition tant d'un point de vue paysager, environnemental que socio-économique, ont fait le choix conscient et volontaire d'un développement local maîtrisé reposant sur la qualité exceptionnelle de leurs paysages.

Par un ensemble d'actions concrètes qui placent le paysage au cœur de leurs projets de développement et d'aménagement, ils contribuent, aux côtés du ministère de la Transition écologique et solidaire, à la transition énergétique : réduction de la place de la voiture dans les sites et forte incitation aux déplacements doux, aménagements sobres réalisés avec les matériaux du site, éco-construction, recours au photovoltaïque, valorisation des productions locales, sensibilisation de leur 32 millions de visiteurs à l'environnement et au comportement responsable, etc.

Lire la contribution des Grands Sites de France au Plan Climat

Quel avenir pour le paysage ?

Impliqués dans la transition énergétique, les Grands Sites de France sont évidemment par principe favorables au développement de l'éolien. Cependant, alors que les paysages représentent un atout majeur des régions rurales et une valeur d'avenir pour leur développement, les membres du Réseau des Grands Sites de France, élus de territoires ruraux dans leur grande majorité, s'inquiètent de la multiplication des projets éoliens industriels, en particulier terrestres, situés en vue des Grands Sites de France labellisés ou en projet ou des sites classés importants.

Cette inquiétude est accrue dans le contexte global d'allègement et l'accélération des procédures d'instruction des projets éoliens et d'évolution vers le gigantisme des installations. Lancés sans appréhension globale de leurs impacts paysagers ni concertation locale préalable, beaucoup de ces projets aboutissent à des choix incohérents et rejetés par un nombre croissant de territoires.

Pour une meilleure prise en compte du paysage dans la planification de la transition énergétique

Briqueterie1alain mascaroFace à ce constat, les membres du Réseau des Grands Sites de France appellent à ce que le paysage soit reconnu comme un facteur majeur d'appréciation des choix à opérer en matière d'économies d'énergie et de sources d'énergies (énergies bois, géothermie, photovoltaïque, éolien…).

Il demande une meilleure prise en compte de la dimension paysagère dans les documents de planification spatiale à l'échelle locale et à grande échelle et dans les plans traitant d'énergie, de climat et d'aménagement du territoire, avec un accompagnement financier des collectivités dans la planification de la transition énergétique. Il souhaite que des études d'aires d'influence paysagère autour des Grands Sites soient engagées. Cela notamment afin de garantir des "zones de respiration paysagère" et éviter la banalisation des paysages par les parcs éoliens.

Il souhaite également que les structures gestionnaires de Grands Sites de France labellisés ou en projet, ainsi que les autres gestionnaires d'espaces protégés, soient systématiquement consultés en amont de ces projets éoliens.

En traitant la question de la transition énergétique, non pas de manière isolée mais de manière réfléchie et adapté à la singularité de chaque site, les membres du Réseau des Grands Sites ambitionnent de montrer l’efficacité du paysage comme levier pour penser l’avenir durable des territoires.

En savoir plus : 
Voir le communiqué de presse
Voir la rubrique "Grands Sites de France et transition écologique"

sainte-victoire.jpg