Actualités 2011

Etude des retombées économiques du Grand Site Sainte-Victoire

jeudi 25 août 2011

Les résultats de l'étude des retombées économiques du Grand Site Sainte-Victoire ont été récemment présentés aux acteurs du Grand Site. Menée dans le cadre d'un partenariat entre le Réseau des Grands Sites de France et le Grand Site Sainte-Victoire, cette étude s'est attachée à chiffrer les retombées liées à la fréquentation du site, mais aussi d'autres aspects moins souvent abordés : impact sur l'immobilier, valeur du nom "Sainte-Victoire", non-dépense liée à la prévention des incendies et valeur attribuée par le public à la préservation et à la bonne gestion du Grand Site.

Elle a été réalisée par le bureau d'étude Figesma et fait suite aux deux études sur le même thème menées sur le Pont du Gard et le Puy de Dôme.

Les résultats et des éléments méthodologiques sont publiés dans la collection "Fil des Grands Sites", téléchargeable ici

Le label Grand site de France attribué au Grand Site de la Baie de Somme

jeudi 25 août 2011

La Baie de Somme est le 10ème Grand Site de France ! Nathalie Kosciusko-Morizet, Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement a signé le 3 juin la décision d’attribution du label « Grand site de France » au Grand Site de la Baie de Somme. 

L’attribution du label « Grand site de France » au Syndicat mixte Baie de Somme-Grand Littoral Picard vient reconnaître la qualité de la gestion et de l’accueil du public dans le respect de l’esprit des lieux et une logique de développement durable menée depuis près de 30 ans.

Grands espaces, longues plages, réserves d’oiseaux, nostalgie des stations balnéaires…

Constituée de marais et d’espaces d’où la mer s’est peu à peu retirée, la Baie de Somme, vaste triangle de terre et de sable mêlés, est un site où l’eau demeure omniprésente. Le Grand Site de la Baie de Somme s’étend sur 17 200 hectares terrestres et maritimes dont 11 180 sont protégés pour leur valeur paysagère au titre de la loi de 1930 (sites classés du Marquenterre, de la pointe du Hourdel et du Cap Hornu). S’y succèdent dunes blanches et grises, prairies humides, marais tourbeux, bocage et plans d’eaux abritant une grande diversité biologique. Transformée par l’homme au cours des dix derniers siècles en zones cultivables et en pâturages, la Baie de Somme raconte la conquête des terres sur la mer.

Créé dès 1974, le syndicat mixte Baie de Somme-Grand Littoral Picard œuvre dans le sens d’un tourisme d’échange et de partage et a fait du « Tourisme de Nature » l’image de marque du site. Il a instauré des parcours pédagogiques et des visites guidées par des ornithologues. Il gère des lieux de découverte de la biodiversité, valorise les savoir-faire locaux, soutien les activités agricoles traditionnelles tel le pâturage ovin dans les zones humides.

Lancée en 2002 l’Opération Grand Site a également permis de réhabiliter des secteurs naturels très sensibles, de lutter contre l’érosion de milieux instables et fragiles, d’œuvrer pour la réouverture des grands paysages de la baie et de trouver des réponses en terme de maîtrise des flux. Le site est pionnier en matière d’écomobilité avec près de 200 km de voies cyclables, de nombreux relais vélos, des liaisons en train ou en bateau.

Les gestionnaires du Grand Site ont mené ces actions en collaboration avec l’Etat, la Région Picardie, le Conservatoire du Littoral, le Département de la Somme et en concertation étroite avec l’ensemble des acteurs sociaux et économiques du territoire.

Désormais devenue une véritable destination écotouristique, la Baie de Somme accueille chaque année près de 2 millions de visiteurs.

En savoir plus sur le Grand Site de la Baie de Somme : www.baiedesomme.org

 

Le Grand Site du Marais poitevin fête son label !

jeudi 25 août 2011

Le vendredi 6 mai 2011, le Grand Site du Marais poitevin a fêté le label Grand Site de France attribué le 20 mai 2010 par le Ministère de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. Ce label vient récompenser et reconnaître le travail accompli par les gestionnaires du Grand Site et leurs partenaires. Le Marais poitevin a fait l'objet d'une action d'envergure afin de restaurer et de valoriser conches, canaux, alignements de frênes, prairies, ports mais aussi itinéraires cyclables et centre-bourgs dans une perspective éco-touristique.

Près de 300 personnes ont participé à cette journée,  découvrant ou redécouvrant le site et sa mise en valeur. La remise du label s'est déroulée en présence de Ségolène Royal, présidente de la Région Poitou-Charentes, de Jacques Auxiette, président de la Région Pays de la Loire, de Christiane Barret, préfète des Deux-Sèvres, des maires des 24 communes du Parc et des élus du Comité syndical, ainsi que Yann Hélary, président du Parc du Marais poitevin et Anne Vourc'h, directrice du Réseau des Grands Sites de France.

Les élus tout comme les habitants ont été conviés à l'ancienne scierie de la Garette à Magné (79) où le Réseau des Grands Sites de France a remis à Yann Hélary l'œuvre qui symbolise le label Grand Site de France. Cette sculpture en verre massif, intitulée "écouter le monde", a été réalisée par l'artiste Bernard Dejonghe.

La journée s'est terminée à Benet (85) par une visite du Port d'Aziré et un pique-nique champêtre…

 

Manifestation de remise du label Grand Site de France du Parc Marais poitevin sur Vimeo.

Les Grands Sites vous invitent à la Fête de la nature du 18 au 22 mai 2011

jeudi 25 août 2011

Donner à tous le plaisir de découvrir ou redécouvrir ses richesses naturelles,renouer des liens forts avec l'environnement ! Avec pour cette cinquième édition « L'Insolite à votre porte » comme thématique, la Fête de la nature mettra à l'honneur une nature qui nous est proche mais que nous ne percevons plus toujours à sa juste valeur. Le Réseau des Grands Sites de France et ses membres y participent donc tout naturellement, encore plus nombreux cette année.

 

Tour d'horizon des activités proposées par les membres du Réseau !

  • Des activités pour toute la famille pour découvrir la faune et la flore autour de l'Abbaye de Beauport (Côtes d'Armor) les 21 et 22 mai
  • 6 détenus découvriront les trésors de la Baie du Mont Saint Michel (Manche et Ille- et-Vilaine) 
  • Des polders à la biodiversité, une exploration des merveilles de la Baie de Somme (Somme) du 18 au 22 mai
  • Découvrir les Arbres de vie de la Camargue gardoise (Gard) le 21 mai
  • Dune et marais à découvrir lors de deux animations aux Caps Erquy-Fréhel (Côtes d'Armor) le 22 mai
  • Des visites guidées gratuites de la Dune du Pilat (Gironde) du 18 au 22 mai
  • « Les Oiseaux et le pastoralisme » : A la découverte des trésors des Gorges de l'Ardèche (Ardèche et Gard) !
  • Découverte le 18 mai de la rivière du Gardon (Gard) et de l'univers nocturne des chauves souris le 19 mai
  • Une exploration ludique du Lac des Bouillouses (Pyrénées Orientales) accompagnée par des ânes de bât les 21 et 22 mai
  • « La falaise et ses habitants », une sortie nature aux Deux Caps Gris-Nez, Blanc-Nez (Pas-de-Calais) le 18 mai
  • Initiation à la conduite des ânes et chevaux de bât, à l'occasion d'une découverte de la biodiversité du Canigó (Pyrénées Orientales)
  • Une journée riche d'animations le 22 mai au Mont-Ventoux (Vaucluse)
  • Des ateliers, des jeux nature, des balades pour tous à Paulilles (Pyrénées Orientales) du 19 au 22 mai
  • Deux somptueuses randonnées volcaniques au Puy Mary, Volcan du Cantal (Cantal), les 21 et 22 mai
  • De nombreuses animations pour petits et grands pour une journée Nature à Saint-Guilhem le Désert, Gorges de l'Hérault (Hérault), au Pont du Diable le 22 mai
  • Découvrir la biodiversité et les richesses botaniques de Sainte-Victoire (Bouches-du-Rhône) les 19 et 22 mai

> Retrouvez toutes les animations de la fête de la nature et plus de 25 animations dans 16 Grands Sites (en renseignant Réseau des Grands Sites de France sur le moteur de recherche)

Programme des Grands Sites pour la fête de la nature

Consultez l'étude : "Ecomobilité touristique et de loisirs vers les espaces ruraux"

jeudi 25 août 2011

Des enseignements, des recommandations et 11 fiches expériences de territoires.

Ce projet relatif à l'écomobilité vers et dans les espaces ruraux a été porté par le Réseau des Grands Sites de France dans le cadre du Réseau rural Français, suite à un appel à projet lancé en décembre 2009. A partir de onze expériences de territoires ruraux, l’objectif de ce travail a été de voir comment les projets d’écomobilité ont été construits (initiative, montage financier et partenariats, communication, usages par les visiteurs et impacts locaux), d'en tirer les enseignements et les recommandations pour les territoires qui souhaiteraient à leur tour développer l’écomobilité touristiques et de loisirs.

Il s'inscrit dans les priorités du "Grenelle de l'environnement", et tout particulièrement celles relatives à la mobilité durable, et tente d’’apporter des pistes de réflexions aux gestionnaires d'espaces naturels ou sites patrimoniaux comme les Parcs Nationaux ou les Parcs Naturels Régionaux etc. qui cherchent à limiter l'impact de la voiture sur les milieux naturels en favorisant des formes de découverte grand public qui réduisent l'usage de la voiture. Ces préoccupations ne concernent pas uniquement les espaces remarquables, mais potentiellement tous les territoires ruraux, qui cherchent à :

  • · accroître leur accessibilité sans voiture pour des habitants des villes de proximité pour leurs pratiques de loisirs, de sports de nature ou de détente ;
  • · diversifier leur offre touristique et renforcer leur attractivité, soit en proposant une offre de séjour sans voiture, soit en développant une offre d'itinérance, dans un objectif de développement local ;
  • · s'inscrire dans les politiques plus vertueuses en matière environnementale.

Ce projet a été mené en partenariat avec Mairie-Conseils (Caisse des Dépôts et Consignations), la Fédération Française de Randonnée Pédestre, le Ministère de l’Ecologie, DGCIS Sous-direction du Tourisme, Parcs Nationaux de France, Fédération des PNR, ONF, Certu, Pôle ressources Sports de Nature.

 

Les 11 expériences : la navette des crêtes (Haut-Rhin/Vosges), la navette de la vallée de la Clarée (Hautes-Alpes), le Baladobus (Yvelines), les Gorges de la Loire (Haute-Loire), le massif des Bauges (Savoie), le chemin de R. L. Stevenson (Haute-Loire, Gard, Ardèche et Lozère), la Loire à vélo (région Centre et Pays de la Loire), la Baie de Somme (Picardie), le Marais Poitevin (Pays de la Loire et Aquitaine), le Languedoc-Roussillon et la Suisse.

Pour consulter et télécharger les documents :

> Première partie (données de cadrage et législatives sur la mobilité, enseignements et recommandations)

> Deuxième partie (11 fiches expériences)

 

Il était une fois… dans les coulisses d’un Grand Site

jeudi 25 août 2011

Pour mieux accueillir et sensibiliser les jeunes publics aux thématiques de développement durable communes à l’ensemble des Grands Sites, le Réseau des Grands Sites de France a élaboré un concept d’atelier pédagogique en partenariat avec Citémômes.

Atelier enfant

« Dans les coulisses d’un Grand Site » aborde toute la variété des enjeux et des équilibres fragiles présents sur les sites, de la préservation du paysage et de la biodiversité aux connexions entre habitants et territoire, à l’intérêt de gérer et de protéger ces sites exceptionnels à long terme.  La recette de l’atelier :

  • un arbre,
  •  des boîtes, à souvenir, à trésor …
  • des objets témoins et symboles d’une histoire, objets trouvés, chinés et détournés…
  • des coussins qui invitent à s’asseoir…
  •  des clés et pleins de secrets à raconter, à partager

L’atelier, déjà réalisé au Puy Mary et à Alésia, s’adresse aux enfants des écoles proches comme aux familles venues découvrir les sites. Cet été, un nouvel atelier initiera également les enfants et les familles aux coulisses de la Dune du Pilat.Ce projet, réalisé avec le soutien de la Fondation d'entreprise Veolia Environnement, a reçu le prix spécial du Jury à l’occasion des premiers Trophées du mécénat d'entreprise pour l'environnement et le développement durable ; Ces trophées, attribués par le Ministère de l’Environnement, du Développement durable, des Transports et du Logement, récompensent des partenariats innovants dans le domaine environnemental.

 

« Ecouter le Monde… » Bernard Dejonghe au Grand Site de Bibracte Mont-Beuvray

jeudi 25 août 2011


Bernard Dejonghe a créé l'œuvre intitulée "Ecouter le Monde" qui symbolise les valeurs du label Grand Site de France. Cette œuvre est remise par le Réseau des Grands Sites de France à chacun des Grands Sites qui ont reçu ce label exigeant attribué par l’Etat en récompense d’une réhabilitation et d’une gestion conforme aux principes du développement durable. Neuf Grands Sites à ce jour ont reçu le label dont Bibracte-Mont Beuvray.

Cette belle rencontre vit, se prolonge et s'épanouit avec la programmation en partenariat avec le Réseau des Grands Sites de France d'une exposition de Bernard Dejonghe également intitulée "Ecouter le Monde…"  au musée du Grand Site de Bibracte - Mont Beuvray. Chaque printemps, le musée de Bibracte marque sa réouverture et le lancement de sa saison en exposant un artiste contemporain. Ce rendez-vous offre aux visiteurs un nouveau regard sur le travail des archéologues. Cette année, c’est l’artiste Bernard Dejonghe qui est mis à l’honneur du 12 mars au 13 novembre 2011. C’est l’occasion pour l’artiste de nous dévoiler certaines de ses sources d’inspiration.

Né en 1942 dans la Région parisienne, Bernard Dejonghe vit et travaille à Briançonnet, dans les Alpes Maritimes. Ses œuvres sont principalement inspirées d’objets découverts lors de ses séjours répétés dans le désert du Sahara. Ces objets sont à la fois issus de la main de l'homme (outils préhistoriques) et de la terre (formes et matière naturelle telles que les météorites). Les œuvres de cet artiste contemporain sont réalisées en verre optique ou en céramique. Elles ont inspiré le poète Kenneth White qui a écrit pour cette occasion un texte publié dans le catalogue de l'exposition. Kenneth White, une autre histoire de complicité et d’inspiration avec les Grands Sites dont témoigne l’ouvrage Voir Grand, panorama des Grands Sites, Actes Sud 2007.

Le vernissage de l’exposition avait lieu le 19 mars 2011 au sein du musée, ouvert gratuitement pour l’événement. Au programme : visite de l’exposition "Ecouter le Monde…" disposée au sein des collections permanentes du musée puis déjeuner gaulois et visite du site archéologique. D’autres événements, conférences et rencontres jalonneront l’exposition jusqu’en novembre.

En savoir plus sur l'exposition

Le label Grand site de France attribué au Grand Site des Deux Caps Gris-Nez, Blanc-Nez

jeudi 25 août 2011

Nathalie Kosciusko-Morizet, Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement a signé le 29 mars la décision d’attribution du label « Grand site de France » au Grand Site des Deux Caps Gris-Nez, Blanc-Nez. L’attribution du label « Grand site de France » au Conseil général du Pas de Calais vient reconnaître la qualité de la gestion et de l’accueil du public dans le respect de l’esprit des lieux et une logique de développement durable menée ces dernières années.

Le Grand Site des Deux Caps Gris-Nez, Blanc-Nez est le 9ème Grand Site de France. Héritier du bouleversement géologique de notre planète, le site est composé d’une succession de falaises grises du Jurassique, blanches du Crétacé, de séquences dunaires et de larges ouvertures des baies bordées par les caps. Plus de 250 espèces d'oiseaux différentes aiment y séjourner et des espèces végétales rares y prennent racine. Terre de mémoire, le site a vu défiler tour à tour les troupes de Jules César, de Louis XIV et de Napoléon Bonaparte, mais aussi des Allemands qui y ont laissé pas moins de 300 vestiges du Mur de l'Atlantique. Terre sauvage d’exception, le Grand Site des Deux Caps est également habité et regroupe huit communes riches d’un patrimoine varié.

Chaque année, entre 800 000 et 1 million de personnes visitent le site.

 L'action des collectivités y est conduite dans un souci d'équilibre entre la volonté d'ouverture à un très large public et la maîtrise des impacts sur les milieux naturels et les paysages. Acquisition publique d’espaces remarquables, renaturation du site (canalisation des flux piétons, recul de la voiture et des aménagements liés), requalification paysagère ont considérablement amélioré l'état de préservation et la qualité de visite. Le site bénéficie aujourd’hui d’une agriculture très vivante, d’espaces protégés et d’un tourisme diffus qui peut désormais irriguer l’ensemble du territoire. La réalisation des aménagements, ainsi que la responsabilité de la gestion du Grand Site suivant les principes du développement durable sont assumées par le Conseil général du Pas-de-Calais qui anime le projet, en liaison avec de nombreux partenaires réunis au sein d’un comité de pilotage.

 

En savoir plus sur le site des Deux Caps

Décision ministérielle 

Courrier de la Ministre 

Communiqué de Presse

La politique des Grands Sites précisée par une circulaire

jeudi 25 août 2011

La circulaire du 21 janvier 2011 émanant du Ministère de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement précise les modalités de mise en œuvre de la politique des Grands Sites dont les deux principaux outils sont les Opérations Grands Sites et le label Grand Site de France. 

Le texte rappelle notamment que les collectivités sont au cœur de la gestion des Grands Sites car ce sont elles qui "initient et impulsent les projets, les élaborent, les animent, les mettent en œuvre, les financent en grande partie et participent à leur évaluation".

Il invite les services de l’Etat « à veiller à la qualité et à l’ampleur des partenariats » établis autour des projets de Grands Sites ; En annexe de la circulaire, figure le « Document de référence pour la politique nationale des Grands Sites », qui rappelle à l’intention de tous les acteurs de cette politique les concepts et les processus utilisés et constituera un guide pour sa mise en œuvre. Le règlement du label Grand Site de France est inclus dans le Document de référence.

Après l’inscription du label Grand Site de France au code de l'Environnement par la loi du 12 juillet 2010 (Art. L 341-15-1), la circulaire du 21 janvier 2011 vient encore renforcer la politique menée par les Grands Sites et marque l'engagement de l'Etat envers la protection et la valorisation de l'environnement. La circulaire ainsi que son annexe a été diffusée auprès des Préfets, des DREAL, des DRAC, des DDTM et mise en ligne par le Ministère avec les fiches synthétiques qui récapitulent l'ensemble des éléments de doctrine relatifs à la politique des Grands Sites.  Depuis 2004, le label Grand Site de France a été attribué à 8 Grands Sites. Ce label a pour objectif de valoriser le patrimoine historique et culturel des sites. Il favorise la restauration, la préservation, et la mise en valeur des sites.


Téléchargez la circulaire du 21 janvier relative à la politique des Grands Sites

Téléchargez le Document de référence pour la politique nationale des Grands Sites

Etats Généraux du Paysage II : parution des actes

jeudi 25 août 2011

Les actes du séminaire “Paysage, fil conducteur du développement durable” organisé par le Collectif des Etats Généraux du Paysage le 22 novembre 2010 sont disponibles et librement téléchargeables.

200 participants étaient réunis pour ce deuxième colloque sur "Le Paysage, Fil conducteur du développement durable des territoires" organisé avec le soutien du Réseau rural français.  Les actes du colloque rassemblent une vingtaine d’expériences de démarches paysagères au service de projet de territoires autour de trois problématiques qui constituent de nouveaux défis pour les paysages :

  • Dialogue entre acteurs urbains et ruraux
  • Accueil et mobilité
  • Ressources naturelles et activité agricole

Ainsi, Bertrand Gauvrit, Directeur du Grand Site du Puy Mary, Volcan du Cantal, y présente l’étude paysagère qui a permis d’identifier les valeurs associées au paysage du Grand Site et comment suite à cette étude, un projet d’aménagement cohérent avec le territoire et à forte dimension économique locale a été mis en place. L’objectif du Grand Site aujourd’hui est de valoriser et conserver ce patrimoine exceptionnel mais aussi de fédérer les acteurs publics et privés du territoire autour de ce site emblématique favorisant ainsi une prise de conscience locale sur le devenir de ce paysage.

Sandrine Guiheneuf, Responsable du Service Aménagement & Développement Economique au Syndicat Mixte du Parc Interrégional du Marais Poitevin, explique comment les gestionnaires du Grand Site en collaboration avec les acteurs locaux ont souhaité utiliser le paysage comme « socle » pour assurer un développement économique durable, notamment en canalisant les flux touristiques pour irriguer l’ensemble du territoire du Grand Site (labellisé Grand Site de France en 2010). Un accompagnement aux communes a été proposé afin d’aménager durablement le territoire tout en respectant les spécificités du Marais mouillé, la « Venise verte ».

Les exemples présentés indiquent que "le paysage est un atout culturel (…), il faut parvenir à concilier la fonctionnalité de l’espace avec les besoins esthétiques (…) et l’entrée paysagère permet de mobiliser tout un ensemble d’acteurs" précise Régis Ambroise, Ministère de l’Agriculture

Le collectif des Etats Généraux du Paysage s’est constitué en 2007, suite à la parution du Manifeste pour les paysages qui dénonçait la mauvaise gestion de l’espace, le mitage des paysages et la dégradation de la qualité du cadre de vie qui en découle. Il rassemble le Réseau des Grands Sites de France, la  Fédération des Conservatoire d’Espaces Naturels, la Fédération des PNR, la Fédération Française du Paysage, la Fédération Nationale des CAUE, la SPPEF, la FNSAFER, Mairie-Conseils CDC, Rivages de France,  la Fnassem, Maisons Paysannes de France.

Téléchargez librement les actes du séminaire sur le site Internet de la FNCAUE

Camargue_gardoise-S._Baudouin_SMCG.jpg