Actualités 2008

En mai, le Ventoux fête la nature et les sports de plein air

jeudi 25 août 2011

A l’occasion de la seconde édition nationale de la Fête de la Nature et de la Journée mondiale de la biodiversité, le Syndicat Mixte d’Aménagement et d’Equipement du Mont-Ventoux a organisé du 22 au 25 mai  l’événement « Ventoux Biosphère 2008 ». 

Depuis 1990, Réserve mondiale de la Biosphère par l’UNESCO pour la grande richesse de son patrimoine naturel et culturel, le Géant de Provence est aussi un espace de prédilection pour les sports de pleine nature. C’est pour permettre le développement harmonieux de ces pratiques de loisirs, associées à la préservation de l’environnement, que le syndicat mixte du mont Ventoux met en oeuvre des actions de concertation et de promotion. Cet évènement a constitué une occasion festive et éco-citoyenne pour explorer d’autres modes de découverte des paysages, de la flore, de la faune et de la culture de ce poumon vert du Vaucluse. 



Deux rendez-vous principaux étaient proposés à partir de nombreux lieux autour du massif, pour s’initier à toute une variété de sports nature (vtt, spéléo, orientation, parapente, randonnée, accrobranche, etc…). Professionnels, fédérations, structures d’accueils se sont mobilisés pour une journée Porte Ouverte à destination de toutes les générations avec en particulier des dispositifs d’accès pour les personnes à mobilité réduite (handisport). La Fête de la nature a aussi installé son village de tente autour de l’étang, aux portes des gorges de la Nesque où plus de 60 exposants étaient présents : associations, fédérations sportives, offres d’eco-tourisme, solutions de construction et d’énergies renouvelables, mobilités douces, espace livres et rencontres d’auteurs, institutions et collectivités. 

Une mine d’idées pour mieux agir, comprendre et protéger le Grand Site du Mont Ventoux. Une fête qui n’a pas oublié les enfants avec des ateliers ludiques et des lieux d’initiation (escalade, vtt,). Les productions agricoles étaient aussi à l’honneur avec un marché paysan et une offre de restauration (agriculture biologique et raisonnée) pour se délecter des saveurs du terroir. Contes, théâtre et spectacles musicaux déambulatoires ont rythmé cette journée sous le signe de l’art de vivre autour du Ventoux. 

Dés le 22 mai l’ensemble des professionnels (tourisme, sport, environnement), les élus et les associations se sont réunis à Bédoin pour une journée de colloque consacrée aux activités physiques de plein nature (APPN). 

Une thématique et une initiative qui intéressent l’ensemble des Grands Sites membres du RGSF qui attirent de plus en plus visiteurs en quête de nature et de sensations sportives. La question se pose pour leurs gestionnaires de savoir comment maîtriser le développement des activités VTT, parapente, randonnées ou encore cannyonning dans les espaces protégés...? 

Pour en savoir plus sur cet événement, contacter KEN REYNA : 04 90 63 22 74 et www.ventoux-biosphere.fr 

 

Programme des journées

Parution des actes des 9èmes Rencontres des Grands Sites

jeudi 25 août 2011

Les actes des 9èmes Rencontres des Grands Sites au Puy de Dôme «Agriculteurs, forestiers et Grands Sites : quels partenariats ?", sont disponibles. 

Parus dans la collection Les Cahiers du Réseau des Grands Sites de France, éditée par le Réseau des Grands Sites de France, ces actes rassemblent l'ensemble des interventions des experts qui ont participé aux 9èmes Rencontres des Grands Sites. Parce qu'ils façonnent les paysages et forgent l'identité des lieux, agriculteurs et forestiers sont des acteurs incontournables des Grands Sites et de leur évolution. Le vignoble de Solutré, les grandes estives du Puy-de-Dôme ou du Puy Mary, les parcelles cultivées au bord des Caps Blanc-Nez et Gris-Nez, la forêt du Mont Ventoux ou du Canigó sont des composantes essentielles de la valeur paysagère, culturelle et économique des sites. Très connus et très fréquentés, les Grands Sites sont une vitrine des évolutions des pratiques agricoles et forestières, positives ou négatives, pour la biodiversité et les paysages. Ne pourraient-ils pas être des lieux d'exemplarité pour une agriculture et une gestion forestière en phase avec les enjeux environnementaux et paysagers ? Peut-on travailler avec les agriculteurs et les forestiers sur des objectifs communs de qualité paysagère et d'entretien de l'espace ? Dans quelle mesure un Grand Site peut il apporter de la valeur ajoutée aux activités agricoles et forestières : valorisation du produit sur place, valorisation à travers l'image, AOC, labels, etc. ? Existe-t-il des démarches innovantes en la matière, des outils efficaces et de bons contrats entre acteurs ?

 

Bon de commande

Remise du Label à Bibracte-Mont-Beuvray

jeudi 25 août 2011

La Secrétaire d'Etat à l'Ecologie est venue à Bibracte Mont Beuvray remettre le label Grand Site de France à l'EPCC gestionnaire du Grand Site. Ce vendredi 4 avril 2008, Madame Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie, s’est rendue au Mont-Beuvray pour remettre à Bibracte le label GRAND SITE DE FRANCE® dans le cadre de la semaine du développement durable. Ce label récompense l’excellence du travail mené par l’EPCC Bibracte dans la gestion du site de Bibracte Mont-Beuvray. 

Elle a été accueillie sur place par Jacques Fournet, président de Bibracte, et Gérard Voisin, président du Réseau des Grands Sites de France (RGSF) et député de Saône-et-Loire. Jean-Yves Caullet, vice-président du Conseil Régional de Bourgogne, Arnaud Montebourg, président du Conseil Général et député de Saône-et-Loire, Christian Paul, ancien Ministre, président du Parc Naturel Régional du Morvan et député de la Nièvre et Jean-Paul Anciaux, député de Saône-et-Loire, assistaient également à cet événement. 

À cette occasion, la Ministre a réaffirmé sa ferme volonté de poursuivre la politique Grands sites, qui, en 2008, s’est notamment traduite par une augmentation substantielle du budget alloué aux opérations de réhabilitation des Grands sites, et d’inscrire dans la durée le soutien du ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire (MEEDDAT) au Réseau des Grands Sites de France. Gérard Voisin, président du RGSF, a souligné que cette politique Grands sites est fortement demandée et soutenue par les collectivités territoriales et qu’il souhaitait qu’une réflexion soit engagée pour la conforter. 

Jacques Fournet, président de Bibracte Mont-Beuvray, a chaleureusement remercié la Ministre pour sa présence, qui donne à Bibracte une motivation supplémentaire pour poursuivre ses orientations. Il a rappelé que ce label n’est pas une fin en soi et qu’il était conscient des responsabilités de Bibracte dans un contexte de prise en considération toujours plus importante des préoccupations écologiques. A l’issue de cette cérémonie Mme Nathalie Kosciusko-Morizet a souhaité que les labellisations se poursuivent, et espère pour la fin de l’année la labellisation du Syndicat mixte gestionnaire de la baie de Somme. 

Elle a enfin dévoilé l’œuvre créée par Bernard Dejonghe pour symboliser les valeurs du label GRAND SITE DE FRANCE®. Avec le soutien de la Fondation Gaz de France, une édition originale de cette œuvre est déposée dans chaque site labellisé. 

Un voyage de presse à Bibracte sera proposé aux journalistes dans le courant du mois de mai 2008. Informations et inscriptions auprès de Raphaël Wolff – Alambret Communication au 01.48.87.70.77. 

Contacts presse : 

BIBRACTE 
Raphaël Wolff – Alambret Communication 
01 48 87 70 77 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

RESEAU DES GRANDS SITES DE FRANCE 
Ericka Rolin 
06 80 38 16 33 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Visuels © Bibracte – Antoine Mailler 

À la fontaine Saint-Pierre lors de la visite du site

 

L'oeuvre label à Bibracte

Communiqué Labellisation Bibracte Mont Beuvray 

Discours de la Secrétaire d'Etat à l'Ecologie

Jean-Louis Borloo décerne le label Grand Site de France aux sites de Bibracte – Mont Beuvray et du Puy de Dôme

jeudi 25 août 2011

Deux nouveaux sites du Réseau des Grands Sites de France, Bibracte – Mont Beuvray et le Puy de Dôme, rejoignent aujourd’hui le rang des sites labellisés GRAND SITE DE FRANCE® qui compte déjà l’Aven d’Orgnac, la Sainte Victoire, le Pont du Gard et la Pointe du Raz. En effet, le ministre de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durables, Jean-Louis BORLOO, leur décerne le label Grand Site de France.

Le Label GRAND SITE DE FRANCE, protégé par l'Etat, est la reconnaissance d’une gestion conforme aux principes du développement durable qui concilie préservation du paysage et de “l’esprit des lieux”, qualité de l’accueil du public et participation des habitants et des partenaires à la vie du Grand Site. Créé en 2000 sous l’impulsion des collectivités locales gestionnaires, le Réseau des Grands Sites de France accompagne les sites dans cette démarche de gestion durable, en favorisant les échanges d’expériences et d’innovation entre Grands Sites. Le Réseau regroupe à ce jour 32 des grands paysages les plus connus et les plus emblématiques de notre pays qui représentent, chaque année, près de 27 millions de visiteurs.


BIBRACTE-MONT BEUVRAY

Bibracte est le nom d’une ville antique enfouie sous la forêt du Mont Beuvray, dans le Morvan, au cœur de la Bourgogne. Le site accueille chaque année plus de 80 000 visiteurs, attirés par les recherches archéologiques en cours, par la beauté de ce massif et des paysages qui s’offrent aux regards depuis le sommet. Le projet culturel du site privilégie trois axes : l’archéologie, la civilisation celtique, la nature et les paysages. Une des originalités de Bibracte-Mont Beuvray est en effet de concilier une recherche de haut niveau au sein du Centre Archéologique Européen, la diffusion des connaissances et l’animation du territoire à travers son musée, la gestion du massif forestier ainsi que la dynamisation du tourisme régional. Le défi pour l’établissement gestionnaire du site est aussi d’assurer avec encore plus de dynamisme et d’exigence son rôle de levier du développement pour ce territoire au sud du Morvan, aux limites des départements de la Saône et Loire et de la Nièvre. 

PUY DE DÔME

Situé au cœur de la chaîne des puys, dans le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne, le Puy de Dôme domine de ses 1 465 mètres la chaîne des 70 volcans des Monts Dôme. L’histoire du site est intimement liée à la religion, en témoigne le temple de Mercure, à la science, avec l’observatoire météorologique, au sport, ainsi qu’au tourisme. Aujourd’hui, le sommet du Puy de Dôme accueille chaque année environ 450 000 visiteurs. Le Conseil général, gestionnaire du site, a mené une politique d’aménagement dans le cadre d’une Opération Grand Site en 1982 et 2005. Les travaux visent à préserver le site (aménagement des chemins piétonniers, revégétalisation, collecte des eaux pluviales pour lutter contre l'érosion), à mettre en valeur le temple de Mercure (construit en 150 après JC). Dans un second temps, un train à crémaillère panoramique remplacera l'automobile pour accéder au sommet. 

Pour symboliser le Label GRAND SITE DE FRANCE et honorer les structures locales qui gèrent les sites, une œuvre originale* a été créée, à l’initiative du Réseau des Grands Sites de France, par Bernard Dejonghe, artiste contemporain. Cette œuvre en verre traduit les valeurs communes des Grands Sites : pérennité et fragilité des sites, transparence, caractère indissociable de la nature et de la culture. Au Puy de Dôme, les habitants et visiteurs du site pourront la découvrir dans le centre d'accueil au sommet, où sera également proposée au printemps 2008 une exposition photographique itinérante "À la rencontre des Grands Sites, des paysages et des hommes" présentée dans toute la France. Cette oeuvre sera aussi dévoilée début avril à Bibracte-Mont Beuvray, où, dans le cadre de la semaine nationale du développement durable, la Secrétaire d’État à l’Écologie, Nathalie KOSCIUSKO – MORIZET, viendra officiellement remettre au gestionnaire le Label GRAND SITE DE FRANCE. 

*Écouter le monde, BERNARD DEJONGHE - Création pour les GRANDS SITES DE FRANCE - Verre optique massif, 2005 - Coll. Réseau des Grands Sites de France

Communiqué de presse Jean Louis Borloo décerne le label Grand Site de France

Le RGSF au « Jeudi du mécénat »

jeudi 25 août 2011

Le Réseau des Grands Sites de France est intervenu le 7 avril 2008 dans le cadre des « Jeudis du mécénat » organisés par la Mission mécénat du Ministère de la culture et de la communication en partenariat avec l'Institut national d'histoire de l'art, sur le thème « mécénat croisé Culture et Environnement ».

Éléments de contexte : après le mécénat de solidarité et de culture, le mécénat environnemental ne représente que 5% du mécénat d'entreprise. L'objectif était de montrer l'intérêt particulier du croisement entre les actions du domaine culturel et celles du domaine de l'environnement. Le Conservatoire du Littoral et la fondation Total ont présenté des actions, bénéficiant du soutien de la Fondation Total pour la mer et la biodiversité, dont la dimension culturelle était évidente. 

Le Réseau des Grands Sites de France et la Fondation d'entreprise Gaz de France sont conjointement intervenus sur « Le mécénat en faveur des sites et des paysages : une alliance entre nature et culture ». A été mis en évidence tout l'intérêt du recours aux artistes contemporains pour traduire les valeurs attachées au label GRAND SITE DE FRANCE® : l'œuvre "Ecouter le monde" de Bernard Dejonghe artiste du verre, crée pour le Réseau et l'édition chez Actes Sud du texte de Kenneth White "Voir Grand". 

L'œuvre de Bernard Dejonghe a été exposée à cette occasion dans l'auditorium Colbert.


Pour consulter la fiche sur le partenariat Gaz de France et RGSF 

Institut national d'histoire de l'art 

Ministère de la Cullture 

 

 

baie_de_somme.jpg