Actualités 2007

Accessibilité et gestion des flux, la Vallée de la Clarée passe en phase opérationnelle

jeudi 25 août 2011

Juin 2007, l'Opération Grand Site de la Vallée de la Clarée et de la Vallée Étroite est entrée dans sa phase opérationnelle avec le lancement par M. Alain BAYROU, Président de la communauté de communes du Briançonnais, des travaux de réaménagement et d'intégration dans le paysage du parking de la Ville Haute de Névache. À ce projet, succèderont au cours de l'été :

- la construction d'un ponton handipêche ainsi que l'aménagement du parking et du cheminement d'accès aux Alberts, lieu où la pêche est particulièrement propice et l'environnement agréable. Ce dispositif de pêche sera équipé selon les recommandations de Handipêche-France (ponton barrières…)
- La publication de la Charte architecturale et paysagère de la vallée qui permettra aux propriétaires de rénover leurs maisons ou chalets suivant les traditions et les caractéristiques architecturales locales : toits en bardeaux de mélèze, soubassements en pierre..

Enfin, pour préserver la magie de cet Eden d'altitude d'une incroyable diversité face à une fréquentation estivale de 3 500 véhicules par jour en moyenne avec des pointes allant jusqu'à 5 000, le Conseil Général des Hautes-Alpes a reconduit les navettes estivales destinées aux visiteurs et a réglementé l'accès du site pour les véhicules à moteur (fermeture complète la journée à partir de 11h).

Parution des actes des 8èmes Rencontres des Grands Sites

jeudi 25 août 2011

Les actes des 8èmes Rencontres des Grands Sites, « Grands Sites et stratégies touristiques des territoires», sont disponibles. Parus dans la collection Les Cahiers des Grands Sites, éditée par le Réseau des Grands Sites de France, ces actes rassemblent l'ensemble des interventions des experts français et internationaux qui ont participé aux 8èmes Rencontres des Grands Sites. 

32 Grands Sites, près de 27 millions de visiteurs en 2006 : ces deux chiffres résument l’enjeu touristique que représentent les Grands Sites. 

L’histoire des Grands Sites est liée à celle du tourisme. « Découverts » par les premiers voyageurs du 19ème siècle qui, stylo ou pinceau puis appareil photo à la main, les consacrent et les popularisent, leur fréquentation s’accroît fortement au rythme du développement des moyens de transports et du temps libre. Au point qu’ils deviennent de véritables icônes des destinations touristiques et de leur communication. 

Les gestionnaires des Grands Sites ont acquis des savoir-faire reconnus, notamment en matière d’aménagement des sites, de régulation des flux dans les espaces ouverts, de gestion des conflits d’usage. Ils doivent également mettre en place des stratégies de développement touristique du site dont ils ont la charge. 

Ces huitièmes Rencontres qui se sont déroulées à Bibracte-Mont Beuvray les 31 mai et 1er juin 2006 ont, pour la première fois, associé acteurs et décideurs du secteur du tourisme autour des questions suivantes : 

  • que sait-on des visiteurs des Grands Sites et de leurs aspirations ?
  • que représentent les Grands Sites d’un point de vue touristique ? Quelles en sont les retombées économiques ?
  • Comment mieux travailler avec les offices du tourisme, les CDT, les territoires environnants ?
  • quel type de tourisme développer qui concilie attractivité, satisfaction des publics et cohérence avec les valeurs de développement durable qu’ils portent ?
  • comment faire en sorte que les acteurs de la préservation des sites et les acteurs du tourisme puissent dépasser leurs appréhensions réciproques et mieux travailler ensemble ?
  • comment mobiliser les entreprises touristiques autour d’un projet, quels sont les bons partenariats avec les professionnels privés ?

Vous pouvez commander les Actes des Rencontres 2006 « Grands Sites et stratégies touristiques des territoires » en version document ou CD (64p. illustrées de schémas et photos) en téléchargeant ci-dessous le bon de commande et en nous le renvoyant avec votre règlement.

Les publications du RGSF 

L’exposition photographique des Grands Sites à Saint-Guilhem-le-Désert, gorges de l’Hérault

jeudi 25 août 2011

Dans le cadre de l’Opération Grand Site Saint-Guilhem le Désert – Gorges de l’Hérault, la Communauté de Communes Vallée de l’Hérault et l’office de tourisme intercommunal accueillent l’exposition "A la rencontre des Grands Sites, des paysages et des hommes" :
- du samedi 31 mars au vendredi 4 mai 2007 à St Guilhem Le Désert à la Chapelle Saint-Laurent,
- du mercredi 9 mai au vendredi 25 mai 2007 A Gignac au siège de la Communauté de Communes Vallée de l’Hérault et de l’Office de tourisme intercommunal.

Cette exposition se veut une invitation au voyage sous la forme d'un itinéraire de découverte des 32 Grands Sites membres du Réseau. L’objectif est de sensibiliser le public aux enjeux de développement durable des Grands Sites et à leurs engagements quotidiens. A travers ces photos, le public est invité à découvrir ou redécouvrir ces paysages emblématiques de la France mais aussi à s’intéresser à ceux qui y habitent, qui les préservent ou qui les visitent. Des citations de « Grands Hommes » amoureux de ces sites exceptionnels qui y ont vécu des expériences singulières viennent illustrer la force de ces paysages et l'esprit des lieux que les membres du Réseau se sont engagés à préserver. 

Vous retrouverez l'exposition en juillet et août à Brouage en Charente-Maritime, de septembre à novembre au Puy de Dôme et en décembre au Domaine du Rayol dans le Var.

Sortie de l’ouvrage « VOIR GRAND - Panorama des grands sites »

jeudi 25 août 2011

Les Editions Actes Sud publient un ouvrage consacré aux trente deux grands sites emblématiques réunis par le Réseau des Grands Sites de France et à la protection de ce patrimoine naturel et culturel aussi exceptionnel que fragile.

La première partie de l’ouvrage invite à une promenade au cœur des grands sites : la Pointe du Raz, le Pont du Gard, les Gorges du Verdon, Sainte-Victoire, le Cirque de Navacelles, la Dune du Pilat… Elle met en scène ce qui les rend uniques et présente pour chacun les enjeux et les moyens de leur préservation. Car ces paysages emblématiques souffrent de leur notoriété et sont menacés par l’accueil de visiteurs chaque jour plus nombreux.

Dans une deuxième partie, Kenneth White, poète et essayiste, fondateur de l’institut de géo poétique, projette un éclairage personnel sur la signification que peut prendre aujourd’hui le concept de « grand site »: lieu privilégié d’ouverture sur le monde, de ressourcement, de renouvellement du rapport entre l’esprit humain et la terre...

Ce livre a pour ambition d’appuyer la politique en faveur des Grands Sites, mise en place par le ministère de l’Environnement, dont le Réseau souhaite qu’elle soit poursuivie et développée. Il a aussi pour objectif de faire connaître l’amplitude de l’action des gestionnaires des grands sites.

Les auteurs

Jacques Maigne, journaliste et auteur audiovisuel indépendant, signe la première partie. Il vit à Nîmes, est l’auteur de plusieurs ouvrages sur le sud de la France ou l’Espagne et de douze documentaires diffusés sur la chaîne Arte, il a également adapté les scenarii de Gadjo Dilo (1998) et Exils (prix de la mise en scène au festival de Cannes 2004), deux longs métrages réalisés par Tony Gatlif.

Kenneth White synthétise ses réflexions dans la deuxième partie ; il est l’auteur reconnu d’une œuvre importante, qui comprend le récit (La Route bleue, La Maison des marées, Le Rôdeur des confins), l’essai (La Figure du dehors, L’Esprit nomade, Le Plateau de l’albatros), la poésie (Atlantica, Les Rives du silence, Limites et Marges, Le Passage extérieur). En 1989, il a fondé l’Institut international de géo poétique.

voirgrand

Format 10 X 19

80 pages, 33 photos couleurs

Prix public 9 €

Sortie prévue : 15 avril 2007

Disponible dans les boutiques des Grands Sites et en librairie

Tous les communiqués de presse du RGSF

Création de deux Syndicats Mixtes de Grands Sites : au Cirque de Navacelles et à Rocamadour

jeudi 25 août 2011

Les collectivités locales unissent leurs forces pour donner un nouvel élan à la préservation et à la valorisation de leur patrimoine.

Le 21 février 2007 s'est tenue l'assemblée générale constitutive du Syndicat Mixte du Grand Site de Navacelles. 
Le syndicat regroupe les Communautés de Communes du Lodévois Larzac et du Pays Viganais ainsi que les Conseils Généraux du Gard et de l'Hérault et se substitue à l'association intercommunale du Grand Site de Navacelles pour préserver et valoriser ce site exceptionnel. Thierry Bourrié, président de la Communauté de communes du Pays Viganais a été élu président du syndicat. Frédérique Alibert, maire de St Maurice de Navacelles représentera le syndicat au Réseau des Grands Sites de France. Symboliquement, un itinéraire pédestre reliant les deux belvédères principaux du cirque et les deux communautés de communes va être édité en partenariat avec la FFRP. 

Le 22 février 2007 on célébrait la création du Syndicat Mixte du Grand Site de Rocamadour (photo) auquel la région Midi-Pyrénées et le département du Lot participent à hauteur de 45% chacun et la commune de 10 %, avec égalité de voix. La création de cette structure partenariale permet de mobiliser 15 millions d’euros sur 15 ans autour de trois grands axes d’intervention : la gestion des déplacements, l’accueil et la réhabilitation du patrimoine. M. Martin Malvy président du conseil régional et M. Gérard Miquel, président du conseil général (fait citoyen d’honneur de Rocamadour à cette occasion) ont chaleureusement félicité Mme Leymarie, Maire de Rocamadour qui a porté ce projet. Les services de l’Etat, les élus, les habitants, les bureaux d’étude, le Réseau des Grands Sites de France au total une cinquantaine de personnes mobilisées pour la préservation de la cité, ont trouvé une belle occasion de se réjouir. 

La mise en place d’une structure solide et partenariale est une condition indispensable pour animer, coordonner les interventions et gérer des sites qui accueillent chacun plus d’un million de visiteurs annuels. Pour de petites commune ou intercommunalités, aussi dynamiques soient-elles, les opérations de grande envergure et à long terme dont les Grands Sites ont besoin sont difficiles à porter seules. L'implication des départements et des régions à leurs côtés est essentielle. Ces collectivités se sont investies dans la très grande majorité des Grands Sites pour réhabiliter, protéger et valoriser le patrimoine, levier d’un développement local durable.

Etats Généraux du paysage

jeudi 25 août 2011

Faisant suite au manifeste pour le paysage, le Réseau des Grands Sites de France s'est largement engagé au sein du collectif qui a préparé les Etats Généraux du Paysage qui ont eu lieu jeudi 8 février au Conseil Economique et Social. 

Une initiative de : RESEAU DES GRANDS SITES DE FRANCE FEDERATION DES CEN, FEDERATION DES PNR, FFP, FNCAUE, SPPEF, FNSAFER, MAIRIE CONSEILS CDC, RIVAGES DE FRANCE, FNASSEM, MAISONS PAYSANNES DE FRANCE. 

Reconnaissant que le paysage est une composante essentielle du patrimoine commun et qu'il est l'expression d'un projet de société ; conscients de la nécessité d'œuvrer pour donner une traduction concrète à la Convention européenne sur le paysage ratifiée par la France le 17 mars 2006, les membres du collectif d'organisation ont présenté, lors des Etats généraux, les recommandations pour créer des paysages contemporains de qualité, coordonner les interventions des acteurs du paysage, protéger, gérer et valoriser le patrimoine paysager, être plus économes de nos ressources.

Quatre ateliers illustraient les travaux de réflexion menés en amont de la journée et ont permis de débattre des recommandations qui en résultent. Le Grand Site Sainte-Victoire a apporté son expérience de la gestion durable d'un paysage remarquable à l'atelier consacré à la protection, la gestion et la valorisation de notre patrimoine paysager.

Les recommandations des Etat Généraux sont destinées à l'ensemble des acteurs du paysage, citoyens, associations, organismes économiques, pouvoirs publics aux différents échelons..., elles seront notamment adressées aux élus et aux représentants politiques.

 

Pour en savoir plus : www.etatsgenerauxdupaysage.org 

baie_de_somme.jpg