Rencontres 2017 - "Le paysage pour penser la transition énergétique"

Lundi 18 Septembre 2017 PDF Imprimer Envoyer


Les 19èmes Rencontres du Réseau des Grands Sites de France auront lieu les 12 et 13 octobre sur le Grand Site de France Les Deux-Caps Blanc-Nez, Gris-Nez (Pas-de-Calais) et porteront sur "Grands Sites de France, quelle source de rayonnement et d'innovation pour les territoires?"

A cette occasion, découvrez le premier article de notre série : "Le paysage pour penser la transition énergétique".
 

Briqueteriealain mascaro

 

Les Grands Sites de France, labellisés ou en projet, constituent les laboratoires d'une approche durable et innovante des paysages remarquables soumis à de fortes pressions, notamment du fait de leur attractivité, comme en témoigne le chiffre de 32 millions de visiteurs accueillis chaque année. Et, au delà, ils s'avèrent aujourd'hui une source d'inspiration pour la gestion des territoires.

Rejoignant pleinement les enjeux de société contemporains, les Grands Sites de France sont des acteurs engagés des transitions écologique et énergétique, privilégiant la sobriété d'aménagements non formatés, réfléchis au service du site

Aborder les problématiques du changement climatique par le paysage, c’est proposer des solutions qui s'appuient sur la singularité et les valeurs propres des territoires. Qu'il s'agisse d'utiliser le photovoltaïque, de rénover en bâtiments exemplaires ou de s’engager à devenir  « Territoire à énergie positive », les Grands Sites de France cherchent à mettre en place des solutions durables en matière d’énergie, qui soient à la fois intégrées au paysage, minimisent le recours aux énergies fossiles et bénéficient, à toutes les échelles, à l'ensemble du territoire. 

Et les initiatives sont nombreuses : une chaufferie- bois pour chauffer le musée de Bibracte et les bâtiments communaux, une étude de l'impact de l'ozone et du changement climatique sur les forêts méditerranéennes à Sainte-Victoire, la réhabilitation d'une ancienne briqueterie en Pôle de l'éco-habitat dans le Marais poitevin…

Table ronde à retrouver aux Rencontres 2017 :
"Le paysage pour penser la transition énergétique" (jeudi 12 octobre - 11h)

 

ZOOM
Des panneaux photovoltaïques sur les toits de l’Aven d’Orgnac 

Aven-d-orgnac-exterieurs-F. Prudhomme

Le site de l’Aven d’Orgnac situé sur les vastes plateaux calcaires au sud des Gorges de l’Ardèche offre un fort potentiel solaire. L’enjeu était double : intégration paysagère de la centrale photovoltaïque et autoconsommation. 

L’installation des 320 panneaux telle qu’elle a été réalisée remplit pleinement ses objectifs : elle est discrète, les panneaux étant à peine visibles à la surface du toit. 

A l’Aven d’Orgnac, c’est 98% de l’énergie produite localement qui est autoconsommée, c’est-à-dire qui est utilisée directement par le site : éclairage de la Grotte, chauffage de la Cité de la Préhistoire et des bureaux administratifs. Ces panneaux fournissent 40% des besoins en énergie du site.

En savoir plus
- www.orgnac.com
- Télécharger la fiche "TRANSITION ÉNERGÉTIQUE"
- Voir le programme des Rencontres 2017 du Réseau des Grands Sites de France

Vignette : Grand Site de France Aven d’Orgnac © F. Prudhomme
En haut : Briqueterie de la Grève-sur-Mignon dans le Marais poitevin © A. Mascaro